A savoir sur les piscines

Amrani 02/01/2015

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles Cette page a été notée 1 fois avec une moyenne de 5,00 sur 5. Vous pouvez vous aussi la noter.
Loading...

Estimez gratuitement vos travaux en ligne
Vous recevrez immédiatement une estimation exacte du coût de vos travaux ainsi que des exemples de devis.


Vous êtes-vous déjà interrogé sur les mécanismes qui permettent de nous donner une eau dans laquelle on peut nager ? Avez vous fait construire une piscine sans vous poser la question du pourquoi du comment?

Nous vous expliquons dans cet article tous ce qu’il vous faut savoir sur votre piscine ou votre futur piscine concernant sa composition, son entretien et la sécurité.

Comparer gratuitement des devis pour la construction ou la pose d’une piscine

De quoi est composée une piscine ?

La première composante d’une piscine est en général un grand bassin de 12 mètres de long et de 5 mètres de large.

Les étendues du bassin peuvent être différentes selon qu’il s’agisse d’une piscine municipale, une piscine privée ou une piscine olympique. Cette dernière mesure 50 mètres de longueur, 25 mètres de largeur et plus de 2,4 mètres de profondeur. Le volume d’eau qui l’occupe est généralement de 3000 m³.
Les dimensions du bassin d’une piscine privée sont comprises entre 12 mètres sur 25 mètres et 1,20 à 1,50 mètre de profondeur. Le bassin peut être placé dans le sol ou en dehors sur la surface dans le cas des piscines en kits préfabriquées.

Quel qu’en soit le type, le bassin doit répondre à des règles strictes. Par exemple, il est tenu d’être imperméable. Pendant la construction, il est recouvert d’un lustrage qui assure cette étanchéité. Le bassin peut être réalisé sur place en parpaing pour les piscines traditionnelles ou préfabriqué en composite monobloc à l’usine.

Quant au choix des formes, il y a du classique rectangulaire, du haricot ou de l’ovale à des formes plus recherchées : triangulaire, octogonal…. La finition comprend la peinture et le carrelage, toujours selon les goûts. La tendance est aux piscines en kit composées d’une ossature en béton dans un liner que le propriétaire peut lui-même poser sur le sol. Ce composant de la piscine maintient sa stabilité.

 

La composante la plus primordiale reste l’eau. Elle doit être maintenue dans un équilibre particulier pour qu’elle soit saine. Il existe des normes d’entretien de l’eau, valables pour tous les types de piscines.

Le reste des composants comprend les accessoires qui transfèrent et nettoient l’eau. On a les skimmers ou écumeurs de surface sur les bords qui servent à aspirer l’eau sur sa surface, puis la pompe à eau qui aspire celle-ci en profondeur et la ramène dans le système de filtration fait de sable ou d’un composé de cartouche, parfois des diatomées. Ce système retient les impuretés tandis que l’eau filtrée retourne dans le bassin. Un skimmer filtre 7 mètres cubes d’eau chaque heure pour 9 mètres cubes pour la bonde de fond.

 

Comment entretenir une piscine ?

En fait, l’équilibre de l’eau est très fragile car quelques spores d’algues emportées par le vent l’infestent. C’est aussi le cas des gouttes de salive, de sueurs et de produits cosmétiques laissés par les baigneurs. Matières chimiques et organiques interfèrent pour donner une eau qui va véhiculer des impuretés si elle n’est pas correctement nettoyée.

Utiliser des agents nettoyants de façon régulière est le premier pas vers une piscine nette. Le robot est l’outil qui convient le mieux, surtout lorsqu’il est automatisé. Il faut également s’assurer que le système de filtration fonctionne correctement car il devrait travailler simultanément avec les produits chimiques de nettoyage.

Le système de filtration effectue 70% du travail de nettoyage tandis que les produits en accomplissent 30%. Il est tenu d’être adapté aux dimensions du bassin pour être efficace.

Quant aux produits, ce sont principalement des agents désinfectants à base de chlore ou de brome que l’on utilise régulièrement, seulement en s’assurant du fonctionnement du filtre.

 

La sécurité d’une piscine

Pour pallier le nombre croissant de noyades d’enfants, les normes ont été établies lors de construction de piscines privées. Une piscine doit comporter  depuis 2004 au moins un des quatre systèmes de sécurité suivants : la couverture, la barrière de protection, l’abri ou l’alarme.

Cela ne dispense pas de la surveillance parentale. Les piscines publiques sont sécurisées par la présence de maîtres nageurs avec une formation en sauvetage et des caméras subaquatiques pour certaines.

//

1 commentaire

Poser une question ou réagir à cet article