Comparatif chauffage

Amrani 08/04/2012 2 commentaires

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles Cette page a été notée 1 fois avec une moyenne de 5,00 sur 5. Vous pouvez vous aussi la noter.
Loading ... Loading ...

Choisir un chauffage économique est devenu actuellement une priorité car l’envolé du prix des combustibles et le respect de l’environnement deviennent des sources de préoccupations. Voici un classement des 5 équipements qui consomment le moins et qui respectent l’environnement.

Comparer gratuitement des devis pour l’installation d’un chauffage

Se chauffer avec un poêle à bois

Selon l’Ademe, la source la plus énergétique en chauffage demeure le bois dont le prix est d’environ 45 euros /MWh. En 2007, à titre d’information, un ménage ayant une maison individuelle consomme en moyenne entre 21 et 24 MW. En plus, le bois est une matière ayant un bilan carbone neutre car il renvoie moins de C02 qu’il n’en a conservé.

Dans la catégorie des dispositifs marchant au bois, le poêle à bois est parmi les plus rentables parce qu’il offre un rendement plus élevé. Le rendement d’un poêle à bois est compris entre 60% et jusqu’à 93% pour les poêles à granulés. Par contre, les cheminées et inserts ne proposent au maximum qu’un rendement de 60 à 80%, il en est de même pour les inserts modernes. Les poêles à bois ont une autonomie allant de 12 à 14h ce qui permet une économie d’énergie considérable.

Le prix d’un poêle à bois n’est pas très élevé ( pour les modèles les plus simples). Son coût varie entre 1500 à 11 000 euros environ.

 

Se chauffer avec une chaudière à bois

Remplacer une ancienne chaudière par une nouvelle et plus moderne peut s’avérer un poste d’économie. En faisant le choix d’acquérir une chaudière à bois, vous aurez de plus grandes faciliter pour réaliser une épargne grâce aux économie apportées.

Ces modèles fonctionnent avec une énergie moins chère et ont de meilleures performances en rendement allant de 75 à 95% pour les chaudières à plaquettes et jusqu’à 105% pour ceux à condensation qui tournent aux granulés. A l’usage, les avantages sont palpables mais son prix pourra faire reculer certains car il varie entre 3500 euros et 11 000 euros.

 

Se chauffer avec une chaudière à condensation

Cet équipement récent est en phase de devenir un standard et est un investissement astucieux car il recouvre de l’énergie par la condensation de la vapeur des gaz de combustion. La consommation des chaudières à condensation est de 5 à 20% de moins par rapport aux chaudières standards modernes avec des performances accrues.

Le coût d’une chaudière à condensation est assez élevé (entre 3500 et 6500 euros) face à des équipements moins sophistiqués mais qui demeurent un bon investissement. La réduction de la consommation est de 6% contre 8% pour les chauffages au fioul et au gaz.

 

Se chauffer avec une pompe à chaleur

A ses débuts, la pompe à chaleur a suscité l’enthousiasme mais elle a connu un freinage à cause de la saturation du marché. Pourtant, la pompe à chaleur reste un équipement de chauffage économique par son Coefficient de Performance (COP) élevé. En effet, vous gagnerez 3kWh d’énergie grâce à une PAC pour seulement 1kWh consommé, cet échange vous permet de diviser votre consommation en énergie par trois.

Cet équipement économique freine les rejets polluants et le gaz à effet de serre. Le prix d’une pompe à chaleur vous reviendra à environ 2,30 à 3,70 euros m2 chauffé / an .

Comparer gratuitement des devis pour l’installation d’un chauffage

Se chauffer avec un chauffage solaire

Malgré la nécessité d’un investissement important, le chauffage solaire est une source d’énergie gratuite, un point qui le rend intéressant. Généralement, un panneau solaire thermique compense 25 à 60% des besoins en chauffage d’un logement, mais de ce fait il est indispensable de prévoir un chauffage d’appoint pour la compensation.

Si vous avez un budget important, il peut être un système intéressant, l’amortissement des investissements s’effectuera dans un délai raisonnable.

 

Actualité chauffage

De 1996 à 2006, l’indice du prix des combustibles fossiles en euros a connu une hausse de 4% en moyenne par an. Pour le tarif du gaz domestique, il a connu une augmentation de 2% par an, celui du fioul domestique est de l’ordre de 5%. Les économies s’opèrent alors aujourd’hui sur la consommation énergétique pour le chauffage. D’après une étude menée par l’Ademe, en 2008, la réduction de la facture en énergie a devancé la recherche du confort.

Chaque foyer se préoccupe actuellement de la réduction de l’empreinte écologique mais également de la baisse de leurs factures. Ces deux objectifs peuvent être atteints avec certains équipements de chauffage listés ci dessous.



Les plus recherchés: quel chauffage choisir pour une maison ancienne, comparatif chauffage 2012, meilleur chauffage pour maison ancienne, chauffage au fioul wikipedia, comparatif chauffage maison individuelle, chauffage economique maison ancienne, comparatif cout chauffage 2012

2 commentaires

  1. Ben 20/04/2012 at 19 h 56 min

    quel est la différence entre un poêle a bois et une cheminée a bois ?

  2. Samadac 25/06/2014 at 10 h 12 min

    Parler de chauffage aujourd’hui est une entreprise ardue, que se soit au niveau technique et/ou au niveau de la réglementation; le chauffage au fuel en est le fieffé exemple. Aborder de sujet ne sera pas facile mais, je vais essayer d’être le plus succin possible afin que vous puissiez avoir un regard large sur cette question.

    Selon l’article 28 de l’arrêté du 1er juillet 2004« fixant les règles techniques et de sécurité applicables au stockage de produits pétroliers dans les lieux non visés par la législation des installations classées, ni la réglementation des établissements publics », toute cuve à mazout ou citerne à fioul non utilisée doit être dégazée et neutralisée.

    De même selon l’article 13 de l’arrêté du 22 juin 1998 « relatif aux réservoirs enterrés de liquides inflammables et de leurs équipements annexes », toutes les citernes enterrées et les tous réservoirs maçonnés ainsi que leurs canalisations de remplissage, de soutirage ou de liaison doivent subir au minimum tous les 5 ans un contrôle d’étanchéité par un organisme agréé.

    Un service de dégazage-neutralisation pour les cuves à mazout.

    L’obligation légale de neutralisation des citernes à carburants et des cuves à fuel non utilisées a conduit des prestataires à développer une prestation complète de dégazage nettoyage et neutralisation de cuve à fioul. Ce service permet d’écarter les risques d’incendie et de pollution des sols, de nettoyer la citerne, d’évacuer les déchets d’hydrocarbures, de neutraliser la cuve en la remplissant de sable ou de béton maigre voire de la reconvertir en réservoir récupérateur d’eau de pluie.

    Un service de sécurisation-entretien pour les réservoirs enterrés.

    Les risques de pollution liés à l’existence des réservoirs à hydrocarbures enterrés dans le sol des stations-service, des entreprises de transport, de bâtiment et travaux publics ou de distributeurs de produits pétroliers rendent obligatoire la réalisation quinquennale de tests d’étanchéité. Des entreprises spécialisées ont mis en place des prestations permettant de coupler avec le dégazage et le contrôle d’étanchéité des interventions en nettoyage et remise en service d’une citerne maçonnée ou d’un réservoir enterré.

    Des Entreprise agréé pour tous types de travaux pétroliers, interviennent sur tout le territoire français pour réaliser des opérations de dégazage, de nettoyage, de réparation et/ou de neutralisation de cuves à fuel. elles assures également tous types d’opérations de maintenance, de nettoyage, de contrôle et de réparation sur les citernes à pétrole, sur les réservoirs d’hydrocarbures aériens ou enterrés.

    Source:
    http://www.pompage-degazage-paris.com

Poser une question ou réagir à cet article