Les types de murs et cloisons

Amrani 15/09/2017

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles Cette page n'a pas encore été notée, soyez le premier à la noter.
Loading...

Estimez gratuitement vos travaux en ligne
Vous recevrez immédiatement une estimation exacte du coût de vos travaux ainsi que des exemples de devis.


En savoir plus sur les types de murs et de cloisons

Dans une maison, les murs et cloisons permettent d’organiser les différents espaces de vie pour créer toutes les « pièces » de la maison (salon, chambre, salle de bain…). Certains de ces murs sont appelés des « murs porteurs » puisqu’ils soutiennent le poids du plancher de l’étage s’il y a un, ou du plafond et de la charpente si vous habitez en maison de plain pied.

Cloison placo plâtre avec isolation

En général, les matériaux choisis pour vos murs et cloisons dépendent directement de l’année ou de la décennie de construction de la maison. Si vous prenez le temps de taper avec le plat de la main sur la paroi, vous devriez arriver à  déterminer de quel type de cloison vous disposez, ce qui pourra vous faciliter la vie pour vos travaux d’aménagement (ouverture de cloison, perçage, revêtement…).

Si en donnant un léger coup dans le mur vous entendez un son « mat », cela signifie que vous avez affaire à un mur plein. Il suffira alors d’un petit trou avec une perceuse pour savoir plus précisément le matériau utilisé pour  vos murs. En effet, à partir de la couleur de la poussière, vous pourrez savoir s’il s’agit d’un mur de parpaing (poussière grise),  d’un mur de briques (poussière rouge ou orangée) ou de plâtre si la poussière est toute blanche.

Les murs en brique

Si votre maison a été construite vers le début du XIXème siècle, sachez qu’à l’époque la majorité des cloisons étaient en briques creuses dont l’épaisseur va de 3,5 à 11 cm. Le mur en briques creuses sera en général posée sur une « semelle résiliente » d’environ 1cm d’épaisseur qui permettra d’absorber les charges de la maçonnerie.

Les murs en parpaing

Aujourd’hui le parpaing est le matériau le plus utilisé en France pour la construction de maison (7 maisons individuelles sur 10). Ce choix s’est imposé principalement en raison de son faible coût et de son excellent rapport qualité/prix, mais aussi pour la diversité des dimensions de parpaing qui laisse beaucoup de libertés dans l’agencement de la maison.

Les cloisons en bois

Ce type de cloison sera en général assez facile à repérer si vous envisagez une rénovation puisqu’elle sonne creux. Des poteaux sont fixés à intervalles réguliers entre des « madriers » (sortes de planches épaisses utilisées dans la construction), ainsi que des « entretoises » qui permettent de maintenir leur écartement fixe.

Si dans les maisons anciennes, la cloison est finalisée avec des lattes et un enduit de plâtre, dans des constructions plus récentes, l’ossature de la cloison sera plutôt recouverte de panneaux de plâtre montés sur des rails métalliques.

Les cloisons alvéolées

Les cloisons alvéolées sont très répandues dans la construction de maison depuis environ une vingtaine d’années. Il s’agit d’une tranche de carton alvéolaire en nid d’abeille, entourée de chaque côté par deux plaques de plâtre d’environ 1 cm d’épaisseur. Cette cloison d’environ 5cm d’épaisseur a beaucoup de succès puisqu’elle se pose très rapidement sur une ossature en bois si on possède les bons accessoires (semelles, rails, …).

Comparer gratuitement des devis pour vos travaux

Les plus recherchés: info:http://www.wiki-travaux.com, ancienne cloison en latte et electricité

//

Poser une question ou réagir à cet article