Bien composer son système d’alarme

Amrani 01/06/2017

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles Cette page a été notée 2 fois avec une moyenne de 5,00 sur 5. Vous pouvez vous aussi la noter.
Loading...

Estimez gratuitement vos travaux en ligne
Vous recevrez immédiatement une estimation exacte du coût de vos travaux ainsi que des exemples de devis.


alarmePour l’installation d’un système d’alarme on peut faire appel à un professionnel qui se charge de l’installation et de la maintenance du matériel mais il est également possible de composer et installer soi-même son propre système.

Pour cette dernière option ou si vous souhaitez vérifier la validité du devis établi par un installateur, sachez que les systèmes d’alarme actuels sont généralement sans fil, livrés en kits composés d’une centrale d’alarme et de divers éléments périphériques.

Ces kits sont pour la plupart relativement complets mais pour choisir le matériel qui répond précisément à vos besoins voici une liste non exhaustive des éléments qui composent généralement un système d’alarme :

La centrale

Il s’agit du cerveau du système. La centrale d’alarme a plusieurs fonctions :

Elle centralise les informations de ses périphériques et permet leur administration.

Elle alerte en cas de déclenchement d’un détecteur. Certains modèles contrôlent également l’état des détecteurs, notamment l’alimentation électrique et la bonne communication radio.

Elle communique en cas d’alerte ou pour signaler un dysfonctionnement mais aussi pour indiquer la bonne exécution de ses fonctions d’armement, désarmement etc

Selon le modèle le contrôle de la centrale à distance se fait par téléphone classique, via le réseau GSM ou par Internet. C’est une donnée importante à prendre en compte lors de votre achat : inutile d’investir dans une alarme GSM pour une habitation ne bénéficiant pas d’une bonne couverture réseau par exemple.

Les détecteurs

Pour protéger des intrusions et des effractions on peut utiliser plusieurs types de détecteurs :

Les détecteurs volumétriques utilisent un rayonnement infrarouge pour repérer les variations de chaleur. On les définit également comme des détecteurs de présence ou de mouvement. Il existe des modèles conçus pour un usage intérieur d’autres pour l’extérieur.  Certains tolèrent la présence d’animaux domestiques.

Les détecteurs d’ouverture fonctionnent avec un contacteur magnétique. Placés sur des ouvrants, ils déclenchent une alerte lorsque les contacteurs s’écartent, c’est-à-dire lors de l’ouverture de la porte ou de la fenêtre protégée.

Les détecteurs de choc réagissent aux vibrations consécutives à une tentative d’effraction. On les place habituellement sur une baie vitrée ou sur une cloison qui pourrait être fracturée.

Les détecteurs soniques sont conçus pour détecter les bris de vitre. Ils sont appropriés à la protection de vérandas ou tout autre grande surface vitrée.

Divers détecteurs dédiés à la sécurité domestique

Bientôt obligatoires, les détecteurs de fumée fonctionnent pour la plupart grâce à une cellule photo-électrique qui analyse l’opacité de l’air ambiant. Je vous recommande fortement de choisir des détecteurs répondant aux normes légales actuelles EN14604 ou NF292.

Les détecteurs de gaz permettent comme leur nom l’indique de détecter les fuites de gaz. Certains détectent plusieurs types de gaz (méthane, butane, propane…) mais les plus courants sont ceux dédiés à la détection du monoxyde de carbone.

Les détecteurs d’inondation fonctionnent pour la plupart avec un contact électrique qui va se déclencher lorsqu’un liquide établit la conduction.

Quelques accessoires pour plus de confort d’utilisation

Les télécommandes peuvent être plus ou moins évoluées dans leurs fonctionnalités. Il convient d’en prévoir une quantité suffisante pour un usage courant collectif. (N’oubliez pas la femme de ménage !)

Les claviers déportés s’installent généralement dans l’entrée du bâtiment à protéger. Ils permettent de piloter la centrale sans l’exposer au premier intrus venu.

Les relais radio amplifient les signaux de portée des détecteurs sans fil. Ils sont utiles dans les installations dans des bâtiments de grande superficie.

Les badges RFID et leurs bornes d’identification s’avèrent fort utiles pour un contrôle d’accès facilité. Les nouvelles générations de smartphones remplissent également ces fonctions.

Un bouton d’urgence se place généralement dans un commerce mais peut s’avérer utile dans certaines configurations. Pour un usage particulier on privilégie la télécommande d’urgence qui a l’avantage de pouvoir s’emporter partout, notamment pour les modèles qui se portent sous forme de bracelet ou de médaillon.

Une sirène additionnelle, qu’elle soit intérieure ou extérieure est un élément particulièrement approprié pour relayer les alertes de la centrale et maximiser son pouvoir dissuasif.

Des caméras reliées à Internet peuvent avantageusement compléter un système d’alarme. En cas d’alerte sur son téléphone, le propriétaire peut ainsi vérifier l’intérieur de son habitation depuis un lieu éloigné.

Conclusion

Deux ou trois détecteurs, deux ou trois télécommandes et une centrale d’alarme suffisent en général à sécuriser efficacement la plupart des habitations. L’efficacité de la protection dépend toutefois de l’agencement des éléments.

Si vous entreprenez d’installer vous-même votre système d’alarme je vous conseille d’élaborer avant tout un plan sur papier et de le soumettre à un professionnel pour avoir confirmation de sa validité.

Comparer gratuitement des devis pour vos travaux

Les plus recherchés: www.wiki-travaux.com+bien-composer-son-systeme-dalarme, les elements qui composent une alarme wikipedia, content, quelle est la fonction d usage d un système d alarme wikipedia

//

Poser une question ou réagir à cet article