Préparation d’un mur avant peinture

Amrani 18/09/2017

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles Cette page a été notée 1 fois avec une moyenne de 5,00 sur 5. Vous pouvez vous aussi la noter.
Loading...

Estimez gratuitement vos travaux en ligne
Vous recevrez immédiatement une estimation exacte du coût de vos travaux ainsi que des exemples de devis.


La préparation de la surface est essentielle pour atteindre une excellente finition en peinture. Si on veut obtenir un mur parfaitement peint, il ne faut surtout pas négliger le travail de préparation.

Préparer un mur avant de peindre:

Difficultés : 2/5

Outils : Chiffons, brosse, spatule, balai, cutter, rouleau

Matériaux : Enduit de lissage, peinture sous-couche, lessive, plastique de protection

1 – Préparation de la pièce

preparer mur a peindreAvant toute chose, videz la pièce de ses meubles ou regroupez-les au centre et couvrez-les d’une bâche.

Il est conseillé d’utiliser des vêtements de protection,  un masque et des gants, pour éviter d’inhaler des particules et pour protéger les mains de chlore et autres produits.

Disposez des protections au sol (bâches, plastiques, cartons ou papier journal).

Emmaillotez les appliques et tout ce qui ne peut être démonté avec des sacs plastiques maintenus par de l’adhésif.

Les murs :

Décrochez les tableaux, photos et autres objets décoratifs du mur.
Retirez également les rideaux des fenêtres ainsi que les tringles et autres attaches.
Protégez avec du ruban adhésif de masquage les plinthes, angles du plafond, tours de fenêtres et chambranles de portes.
Quant aux chevilles que vous réutiliserez après avoir peint votre mur, mettez des vis dedans pour que la peinture ne s’accumule pas à l’intérieur. Vous n’aurez plus qu’à les retirer une fois le travail terminé.

Les prises murales :

Coupez l’électricité pour être certain de ne pas provoquer de court-circuit.
Déposez les différentes prises de votre pièce puis protéger les fils : insérez-les dans des dominos que vous envelopperez dans un plastic.
Ceci fait, pensez à votre propre sécurité. Mettez vous à l’abri des poussières et enfilez des gants, mettez des lunettes de protection et portez un masque.

2- Nettoyer le mur

Nettoyez votre mur en profondeur avec une lessive dégraissante et une éponge en commençant par le plafond pour redescendre jusqu’aux plinthes.
Rincez à l’eau claire et laissez sécher.

Si le mur présente des zones de moisissures:

Nettoyez-les avec de l’eau de javel dilué dans de l’eau ou un produit fongicide.
Puis lavez et rincez une nouvelle fois le mur.

Si vous avez décollé du papier peint et qu’il en reste des petits bouts ou des traces de colle :

Humidifiez-les et ôtez-les à l’aide d’un grattoir.
Laissez sécher le mur.

3- Réparation du mur

Retirer les clous et les vis

Une fois que votre mur est parfaitement propre, enlevez les vis et utilisez une paire de tenailles pour retirer les clous. Pour les chevilles, prenez une vis, vissez-là en partie dans la cheville et avec une paire de pince, tirez dessus.

Rebouchage des trous et fissures :

Commencez par agrandir les trous et les fissures, de manière raisonnable, avec un grattoir triangulaire, en faisant tomber toutes les parties qui ne tiennent pas bien.
Pour que l’enduit adhère correctement, humidifiez avec une éponge la zone à reboucher.

Appliquez, avec un couteau à enduire, un enduit de rebouchage sur les fissures ou sur les trous.
Lissez l’enduit pour éviter toute surépaisseur puis laissez-le sécher.
Une fois qu’il est bien sec, poncez la zone rebouchée avec un papier abrasif grain moyen (80).
Une fois les principales aspérités et les principaux défauts éliminés, il faut reboucher les micro-trous.

Pose d’un enduit de lissage :

Si vous avez l’intention d’appliquer une peinture acrylique, posez un enduit de lissage à l’eau, pour une peinture glycérophtalique, vous aurez besoin d’un enduit gras.
Appliquez l’enduit de lissage sur le mur avec un couteau à enduire en l’étalant de manière horizontale et toujours dans le même sens, de droite à gauche par exemple. Attendre qu’il soit parfaitement sec, c’est-à-dire bien blanc et sans aucune zone grise.
Poncez le mur avec de l’abrasif grain fin.
Dépoussiérez-le entièrement avec une éponge humide.
Puis appliquez une seconde couche d’enduit.

4- Appliquer la sous-couche

Dans les angles :

Une fois le mur bien préparé, appliquez un primaire d’accrochage.
Commencez par peindre à la brosse à rechampir tous les angles et les bordures de la pièce (plafonds, plinthes, portes et fenêtres).
Tirez bien sur la peinture, étalez-la bien, pour ne laisser aucune surépaisseur.
Astuce : Pour que la peinture accroche bien sur le support, diluez la première couche à 10% avec le solvant recommandé (eau ou white spirit).

La peinture au rouleau :

Attaquez ensuite les grandes surfaces du mur avec un rouleau, pour étaler la sous-couche plus rapidement.
Travaillez par zones d’environ un mètre carré, en deux passages croisés.
Pour enduire une pièce dans sa totalité, il est recommandé de commencer par le bas des murs.

Le premier passage doit être étalé horizontalement dans toute la pièce.
Ensuite, toujours en commençant par le bas, on applique la deuxième couche d’enduit de manière verticale.
Poncez votre mur en entier avec un abrasif grain fin (120) pour le rendre bien lisse.
Dépoussiérez et aspirez entièrement le mur et la pièce.

Laissez sécher quelques heures entre les couches et environ 24 h après la pose de la couche de peinture finale.

Comparer gratuitement des devis pour vos travaux

//

Poser une question ou réagir à cet article