Mélangeur, mitigeur : zoom sur la robinetterie de salle de bain

RemyT 12/04/2017

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles Cette page n'a pas encore été notée, soyez le premier à la noter.
Loading...

Estimez gratuitement vos travaux en ligne
Vous recevrez immédiatement une estimation exacte du coût de vos travaux ainsi que des exemples de devis.


Dans une salle de bain, on attend de la robinetterie qu’elle soit pratique et facile à utiliser. Depuis quelques années, elle tend aussi à devenir un objet design et décoratif tout en cherchant à faire la synthèse avec les questions d’économie d’eau et d’écologie. L’engouement autour de la robinetterie tendance n’est d’ailleurs pas démenti par les émissions télé, forums de discussion, chaînes et pages de réseaux sociaux spécialisées dans la thématique déco / maison.

Zoom sur la robinetterie de salle de bain. Cet article fait le point sur les mélangeurs, mitigeurs et thermostatiques. Le choix est moins compliqué qu’il n’y paraît quand on connait les critères à prendre en compte pour acheter en confiance.

Le mélangeur, ce robinet classique qui surfe sur la tendance « rétro design »

Un mélangeur est un robinet classique. Il a deux poignées de part et d’autre du bec. Une pour l’eau froide, une pour l’eau chaude. On les distingue souvent par une pastille bleue et rouge. Sur certaines collections, il peut s’agir d’un F pour Froid et d’un C pour Chaud. Pour obtenir la bonne température et régler le débit, on mélange les deux arrivées d’eau.

On distingue le monotrou du mélangeur 3 trous. Sur le mélangeur monotrou, le bec et les poignées forment une seule pièce. Il n’y a qu’un trou à faire pour installer le robinet et le raccorder au réseau d’eau. Comme son nom l’indique, un mélangeur 3 trous nécessite plus de perçage pour l’installation car le bec et les deux poignées sont 3 pièces distinctes.

Un mélangeur peut convenir à un lavabo, un lave main, un bidet, voire une douche ou une baignoire mais c’est plus rare. Il peut s’installer en encastré sur le sanitaire, sur un mur au dessus du sanitaire ou au sol pour un mélangeur de baignoire ilot.

On distingue deux mécanismes d’ouverture / fermeture de l’arrivée d’eau. Il y a les têtes à clapet, qui fonctionnent par serrage de joints. Et il y a les têtes à disque céramique, qui ouvrent / ferment l’arrivée d’eau sur un quart ou un demi-tour. Elles sont plus résistantes à l’usure (pas besoin de changer les joints) et plus précises que les têtes à clapet.

Les mélangeurs pour salle de bain sont des robinets dits traditionnels. Il faut régler les débits d’eau froide et d’eau chaude à chaque utilisation ce qui n’est pas toujours très pratique. Pour cette raison, ils sont de moins en moins courants, au profit des mitigeurs. Mais ils connaissent un renouveau lié à une tendance décorative pour le design rétro ou « belle époque » dans les salles de bains.

Le mitigeur est le robinet de salle de bain le plus répandu

Le mitigeur est un robinet à commande unique. Il est équipé d’un levier qui permet de régler en même temps la température et le débit de l’eau. C’est la robinetterie de salle de bain la plus courante. Cet engouement s’explique par son confort d’utilisation : on peut actionner le mitigeur d’une seule main. C’est dans cette gamme de robinetterie que l’on trouve le plus de modèles différents.

Traditionnellement, le levier est au dessus du bec avec la température qui se règle par mouvement latéral du levier et le débit, par un mouvement vertical. Sur certaines collections, le levier est situé sur le côté du bec. Sur d’autres, il est devant le bec.

Un mélangeur peut convenir à tous les types d’équipements sanitaires de salle de bain : lavabo, lave main, bidet, douche, baignoire. Comme le mélangeur, il peut s’installer en encastré sur le sanitaire, sur un mur au dessus du sanitaire, sur un plan pour une vasque non percée ou au sol pour une baignoire ilot.

Selon l’implantation choisie, il est important de s’attarder un moment pour choisir la bonne hauteur de bec de manière à pouvoir glisser un verre pour le remplir, se laver les cheveux ou s’asperger le visage sans toucher le sanitaire.

Certaines collections ont des options intéressantes : économiseur d’eau (limiteur de débit, blocage mi-course), ouverture sur eau froide, bague anti-brûlure.

Le thermostatique est utilisé uniquement pour la douche et la baignoire

Le mitigeur thermostatique a deux poignées : une pour la température, une pour le débit. Il permet de régler la température de l’eau au degré près, avec un dispositif de blocage à 38 °C pour éviter les risques de brûlure accidentelle. Ce système est recommandé pour les personnes âgées et les enfants.

D’un seul geste, vous pouvez régler la température à votre convenance. Il n’y a plus régler le débit du jet d’eau.

Autre intérêt du mitigeur thermostatique, il coupe automatiquement le débit d’eau chaude en cas de rupture d’eau froide.

Le thermostatique ne s’installe que pour les douches ou les baignoires, généralement en encastré mural, mais d’autres installations sont possibles : sur le sanitaire ou au sol.

Pour conclure sur la robinetterie de salle de bains

La robinetterie de salle de bains est garantie de 2 à 10 ans selon les fabricants. La garantie couvre les vices de fabrication éventuels mais pas les détériorations liées à une mauvaise installation, utilisation ou entretien.

Si le mitigeur est le plus courant, le thermostatique est quand même le plus sûr et confortable. Que ce soit pour des travaux de rénovation ou de création de salle de bain, vérifiez toujours que le système d’installation de votre robinetterie de salle de bains est compatible avec le sanitaire sur lequel vous voulez l’installer (dimensions, diamètre, raccordement) avant d’acheter.

Le design d’une robinetterie est important, mais ses aspects pratiques et fonctionnels le sont encore plus. Ce sont des équipements que vous utiliserez tous les jours, pendant de nombreuses années.

//

Poser une question ou réagir à cet article