L’installation d’un chauffage au fioul

aymen 19/03/2018

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles Cette page n'a pas encore été notée, soyez le premier à la noter.
Loading...

Estimez gratuitement vos travaux en ligne
Vous recevrez immédiatement une estimation exacte du coût de vos travaux ainsi que des exemples de devis.


Le chauffage au fioul présente de nombreux avantages en matière d’économie et d’autonomie. Le fioul est toutefois un produit polluant du fait des émanations de sa combustion, notamment de gaz carbonique (CO2). Des solutions permettent de palier à ce problème. L’installation d’un chauffage au fioul représente un investissement conséquent en raison des éléments nécessaires et des travaux à effectuer lors de son installation.

Quel type de logement est fait pour le chauffage au fioul ?

Le système de chauffage au fioul permet d’éviter les soucis dus aux diverses coupures grâce à la grande capacité de la cuve utilisée, permettant disposer de plusieurs mois de chauffage indépendamment des facteurs extérieurs. Le système de chauffage au fioul prend pas mal de place, notamment pour la chaudière, mais surtout pour la cuve. Le chauffage au fioul peut être utilisé en appartement dans le cas des chauffages d’appoint, mais il est surtout adapté aux maisons individuelles disposant d’une cour ou d’un jardin. En effet, la meilleure solution est de mettre la cuve en extérieur s’il n’y a pas assez de place pour la mettre en intérieur. Cette option permet aussi de choisir des cuves de plus grandes capacités pour gagner en autonomie. En effet, une cuve de grande capacité peut ne pas passer une porte. La mettre en extérieur ou l’enterrer est recommandé.

Les mesures à prendre lors de l’installation

Le chauffage au fioul utilise une combustion pour chauffer de l’eau afin de s’en servir pour réchauffer l’intérieur d’une maison. L’installation doit donc être faite dans les règles afin d’évacuer correctement les émanations de fumée et de gaz produite par la combustion, mais aussi de veiller à l’étanchéité des différentes conduites d’eau entre la chaudière et les différents radiateurs. Faire appel à un chauffagiste est donc conseillé pour l’installation d’un chauffage au fioul afin d’éviter les désagréments qu’une mauvaise installation est susceptible de causer. Un chauffagiste sera d’une grande utilité notamment pour l’installation de la cuve à fioul et pour la raccorder à la chaudière, mais aussi pour permettre au système de pouvoir évacuer efficacement les fumées de la combustion et l’eau produite par la condensation.

Les avantages d’une chaudière à condensation

Le fioul est considéré comme un composé polluant. Pour l’installation d’un chauffage à fioul, la meilleure option est de choisir une chaudière à condensation. Ce nouveau type de chaudière permet de réduire les émanations de monoxyde de carbone, ce qui permet notamment de bénéficier d’une aide financière et de subventions. En effet, le choix d’une chaudière à condensation s’inscrit dans le cadre dans la politique de développement durable de l’Etat. Des financements ainsi que des crédits d’impôt sont octroyés aux particuliers voulant procéder à l’installation d’une chaudière à condensation pour leur logement. Le choix de ce type de chaudière permet aussi de réduire la consommation de fioul grâce à son rendement plus optimal. La chaudière à condensation peut également servir à produire de l’eau chaude pour les sanitaires d’une maison.

La maintenance d’un chauffage au fioul

L’entretien d’un système de chauffage doit se faire une fois par an. Le chauffage au fioul ne fait pas exception à la règle. La maintenance doit être faite par un professionnel qualifié, notamment un chauffagiste, afin de garantir le bon fonctionnement du système de chauffage. Des compétences techniques particulières seront nécessaires pour veiller à la conformité du système de chauffage, mais aussi pour garder un rendement optimal. L’entretien d’un chauffage au fioul concerne la mesure de la température des fumées, de l’indice de noircissement et du taux de dioxyde de carbone contenue dans les émanations. Le nettoyage du foyer de la chaudière sera ensuite effectué. Le démontage du brûleur servira aussi à vérifier les dispositifs de sécurité. Pour terminer, un contrôle du niveau de l’eau et un relever de la pression du pulvérisateur sera effectué par le chauffagiste.

 

//

Poser une question ou réagir à cet article