Limitez les risques en investissant en SCPI immobilière !

aymen 20/04/2018

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles Cette page n'a pas encore été notée, soyez le premier à la noter.
Loading...

Estimez gratuitement vos travaux en ligne
Vous recevrez immédiatement une estimation exacte du coût de vos travaux ainsi que des exemples de devis.


Depuis plusieurs années, la SCPI ou Société Civile de Placement Immobilier ne cesse d’impressionner les grands investisseurs en matière de placement financier. Leur attachement à ce genre d’investissement peut être expliqué par leur envie de diversifier les placements en écartant toute forme de risque. Toutefois, il s’avère quand même être important de bien faire le choix entre les différents types de SCPI pour pouvoir bénéficier au maximum de leurs avantages.

Fonctionnement d’une SCPI

Rappelons que l’investissement en SCPI est un mode de placement par lequel les souscripteurs achètent des parts de SCPI afin de constituer un patrimoine et afin de recevoir des revenus réguliers ou quotes-parts en retour. Par conséquent, la SCPI est tenue d’investir, directement ou indirectement, dans des actifs immobiliers locatifs dans le but de redistribuer par la suite les loyers à chacun des porteurs de parts. L’ensemble de ces actifs immobiliers constitue ce qu’on appelle « un parc immobilier » et celui-ci peut être composé de résidences, de bureaux, de locaux commerciaux, d’immeubles résidentiels ou de magasins. Ainsi, le parc immobilier est géré par un professionnel de l’immobilier, c’est-à-dire une société de gestion, qui prend toutes les décisions en matière d’acquisitions ou de ventes immobilières en essayant de limiter les risques qui sont liés aux logements vacants.

Fonds de l’investissement en SCPI

Ce genre de mise constitue donc un investissement à long terme parce qu’il est soumis à une recommandation qui exige que la période de conservation des actions doit durer au moins huit ans et l’investisseur a la possibilité de faire un prêt bancaire s’il ne possède pas de capital propre. Mais dans ce cas, il y a lieu de bien viser à ce que les derniers remboursements ne dépassent pas la date de départ à la retraite vu que l’objectif est d’avoir une source de revenus complémentaires permettant de prévoir la retraite même.

Types de SCPI en France

Enfin, lorsqu’on investisse dans le papier immobilier, on peut opter soit pour les SCPI immobilières d’entreprises, soit pour lesSCPI immobilières résidentielles. La différence entre les deux sortes de financement se situe sur leur activité principale, les SCPI immobilières d’entreprises sont réservées aux investisseurs qui ont pour actifs des immobiliers destinés à être exploités comme les bureaux, les boutiques et les entrepôts ; tandis que les SCPI immobilières résidentielles sont uniquement destinées à être habitées comme les appartements, les maisons unifamiliales ou tout simplement les résidences. En bref, des avis sur les SCPI déduisent qu’un investissement en SCPIprésente généralement moins de risque qu’un investissement immobilier locatif direct car il est délégué à un organisme de placement collectif garantissant une rentabilité intéressante et une sécurité de gestion.

//

Poser une question ou réagir à cet article