Installer les compteurs d’électricité de gaz dans un logement neuf

aymen 03/06/2017

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles Cette page n'a pas encore été notée, soyez le premier à la noter.
Loading...

Estimez gratuitement vos travaux en ligne
Vous recevrez immédiatement une estimation exacte du coût de vos travaux ainsi que des exemples de devis.


Vous avez pour projet de devenir propriétaire en faisant construire votre propre maison ? Choix du terrain, du constructeur, des matériaux, certificat d’urbanisme, permis de construire, vous avez pensé à tout, les travaux peuvent commencer, avec la hâte d’emménager dans votre nouveau logement. Au fait, avez-vous pensé aux démarches pour votre installation électrique ? Et votre compteur de gaz ? Voici le récap’ des démarches pour installer ses compteurs dans son nouveau logement.

Le raccordement au réseau d’électricité et de gaz

Sans raccordement au réseau, pas de compteur, et donc pas de courant ni de chauffage ! C’est aussi simple que cela. Mais en quoi consiste le raccordement exactement ?

Lorsque vous faites construire une maison individuelle, elle est isolée énergétiquement, et peut recevoir ni électricité ni gaz naturel, acheminés par les gestionnaires via des réseaux (aériens ou souterrains). Le raccordement est le branchement entre la limite de votre propriété et le réseau de distribution.

Souvent, les logements neufs sont livrés déjà raccordés au réseau, mais ce n’est pas toujours le cas. Ni le promoteur, ni le constructeur immobilier ne sont tenus d’effectuer cette opération. Si à l’issue des travaux de construction, votre logement n’est pas raccordé, vous devez demander un raccordement : il faudra contacter le gestionnaire de réseau de distribution d’électricité (ENEDIS) ou gaz (GRDF), par téléphone ou en ligne, en déposant directement un dossier sur leur site Internet respectif.

Le dossier de raccordement

Pour être valable, votre dossier de demande de raccordement doit impérativement comporter une copie du permis de construire, des photographies du terrain, la puissance souhaitée pour le compteur en kVA, deux plans (de masse et de situation) et un engagement écrit de votre part concernant la prise en charge des travaux. Le gestionnaire concerné étudiera ensuite votre dossier, à la manière d’une candidature, avant de vous faire une proposition (un devis gratuit) de raccordement qui précisera le détail des travaux à effectuer, les coûts et la date d’achèvement du raccordement. Une fois la proposition acceptée et un premier acompte versé, les travaux peuvent débuter.

Les travaux de raccordement

Votre installateur intervient chez vous à partir du compteur pour relier le nouveau logement et mettre en place les équipements intérieurs (tableau électrique, compteur de gaz, disjoncteur, etc).

Le prestataire réalise :

  • l’encastrement du coffret de comptage remis par le gestionnaire de réseau (à votre demande),
  • la pose de la canalisation reliant le coffret de comptage à votre maison, appelée votre installation intérieure.

Ces travaux peuvent prendre jusqu’à six semaines.

Le CONSUEL et Qualigaz

Les certificats CONSUEL et Qualigaz attestent en quelque sorte de la “réussite” des travaux. Ces documents garantissent la mise aux normes de sécurité des installations électriques, ils vous seront indispensables pour pouvoir ensuite souscrire à un contrat chez un fournisseur d’énergie.

Comparer gratuitement des devis pour vos travaux

//

Poser une question ou réagir à cet article