Comment résoudre les problèmes de fuite du toit ?

aymen 19/06/2019

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles Cette page n'a pas encore été notée, soyez le premier à la noter.
Loading...

Estimez gratuitement vos travaux en ligne
Vous recevrez immédiatement une estimation exacte du coût de vos travaux ainsi que des exemples de devis.


Vous avez remarqué qu’il y a des traces d’eau sur votre plafond. Parfois même, le liquide coule à flot et cela vient altérer l’ensemble de la structure. Si vous faites face à ces situations, sachez qu’il est grand temps de s’alarmer. Les fuites sur votre toiture, voilà la source de tous ces soucis. Mais comment les détecter ? Et comment peut-on remédier à ce problème ?

Qu’est ce qui cause les fuites d’eau sur le toit ?

Nombreuses sont les causes des fuites d’eau sur le toit. Elles peuvent être liées soit à la défaillance des structures existantes, soit à des défauts de construction. Dans ce qui suit, nous allons vous parler des causes les plus courantes.

Le mauvais état des tuiles

Au fil des années, les tuiles de votre toiture vont se détériorer. En effet, les diverses pollutions, les intempéries et les mousses sont à la source des fissures sur cet élément du toit. Parfois même, il se peut qu’elles ne soient pas cassées, elles ne se trouvent tout simplement pas à leurs places à cause des vents violents. Tout cela favorise l’infiltration d’eau. Pour détecter cette dernière, il faut monter sur le toit pour inspecter l’état des tuiles. Notez que le problème peut être résolu en remplaçant les tuiles défectueuses. Pour ce faire, il est préférable de faire appel à un professionnel comme ce couvreur dans le 83.

Les fissures sur les solins

Le solin est un élément de toiture qui assure l’étanchéité du toit aux différentes zones de raccordement, notamment avec un mur de niveau différent, avec une cheminée ou avec une colonne d’évent. Plusieurs matériaux peuvent être utilisés pour sa conception (le zinc, le plomb, l’aluminium, le mortier). A l’instar des autres éléments composant la toiture, le solin est sujet aux diverses agressions qui provoquent sa corrosion.

Les gouttières bouchées

L’entretien des gouttières est important en ce sens où elles sont responsables de l’évacuation des eaux de pluie. Cependant, avec le temps, les détritus, les branchages, la boue et les feuilles mortes viennent obstruer cette structure. Parfois même elles ne peuvent remplir efficacement leur mission car elles ne sont pas assez pentues. Ainsi, il faut veiller à ce que vos gouttières permettent l’évacuation en sens descendant des eaux. Aussi, assurez-vous qu’aucun corps étranger ne vient les bouchées.

Cas de la toiture neuve

Il arrive que votre toit soit fraîchement construit alors qu’il présente déjà des fuites. Pour la toiture en pente, il arrive que son degré d’inclinaison ne permette pas l’écoulement des eaux de pluie ou que les matériaux de couvertures utilisées ne s’adaptent pas à l’inclinaison de la pente. Dans ce cas, il importe de rectifier la pente. C’est une opération complexe qui nécessite la compétence et le savoir-faire d’un couvreur professionnel.

Comment détecter les fuites d’eau sur la toiture ?

Outre le fait d’inspecter l’état du toit régulièrement, il existe des techniques qui permettent de détecter les fuites sur les toitures efficacement. Ici encore, il s’agit d’une liste limitative de ces techniques.

La détection des fuites par gaz traceur

Cette méthode consiste à injecter sur la surface de la toiture un gaz composé d’azote  (95%) et d’hydrogène (5%) sous faible pression. Ce qui va permettre le repérage des fuites car ce gaz va sortir là où elles sont présentes. Compte tenu de la dangerosité de cette opération, elle doit impérativement être réalisée par un couvreur professionnel.

La détection des fuites par sonde électroacoustique

Le toit est arrosé au préalable. Puis, un boitier contenant des câblages et une sonde est utilisé pour diffuser des ondes électriques à basse tension sous sa surface. Quand une fuite est détectée, un signal sonore que seul l’intervenant entend, est émis par la machine. En effet, le couvreur portera un casque par lequel le son sort. Notez que ce procédé est sans danger pour la personne intervenant. Toutefois, notez qu’il ne s’applique pas sur la toiture d’une maison et que celle-ci doit être évacuée avant que l’on procède à l’opération.

La détection des fuites pas fumigène

Cette technique est utilisée pour la vérification de l’intégrité des toitures terrasses. En effet, une fumée blanche sera insufflée sous la surface au moyen du fumigène. En s’infiltrant sous la couche du système d’étanchéité, elle va ressortir à la source des fuites. Si la fumée contenue dans le fumigène n’est pas nocive, sachez que l’insufflation nécessite la maitrise d’une technique particulière dont seul un professionnel a le secret.

Le test d’étanchéité à la fin des travaux de construction

Que ce soit à la fin de l’installation d’une toiture neuve ou après des travaux de rénovation, un test d’étanchéité doit être opéré. L’avantage de ce test et qu’il ne se limite pas à la détection des fuites, il contribue également à la vérification de l’étanchéité du toit à l’air et aux diverses éléments solides.

//

Poser une question ou réagir à cet article