Comment négocier son rachat de crédit immobilier ?

Brigitte 09/11/2018

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles Cette page n'a pas encore été notée, soyez le premier à la noter.
Loading...

Estimez gratuitement vos travaux en ligne
Vous recevrez immédiatement une estimation exacte du coût de vos travaux ainsi que des exemples de devis.


Le rachat de crédit suit le même principe qu’une renégociation de prêt, sauf que vous allez cette fois vous adresser à la concurrence pour reprendre votre crédit en cours. L’objectif principal est de bénéficier d’un meilleur taux en vue de diminuer le coût de votre crédit.  Grâce au regroupement de crédit, vous pourrez surtout restructurer votre dette et diminuer vos mensualités. Ill convient toutefois de bien négocier un rachat de crédit, négociation qui porte sur le taux d’intérêt mais également sur les frais de dossier et les fais d’assurance.

Négocier le meilleur taux de crédit immobilier

Le taux d’intérêt symbolise le degré de risque que vous représentez. Pour profiter du taux le plus clément, il est impératif de présenter un profil stable qui conquiert la confiance de l’établissement de crédit. Pour cela, vous devez présenter une situation financière saine et stable. Peu ou pas de découverts, pas d’incident de paiement avec vos précédents prêts, il est surtout important de ne pas faire l’objet d’un fichage à la banque nationale de Belgique. Vos revenus doivent également être suffisants pour honorer le prêt. Votre taux d’endettement doit rester à bonne hauteur. En principe, vous êtes éligible au rachat de crédit si votre taux d’endettement actuel est en dessous de 45%, le regroupement permettant de ramener ce taux en deçà des 33% légaux.

Négocier les frais de dossier pour le regroupement de crédit

Les frais de dossier sont souvent sous-estimés par les emprunteurs et pourtant ils peuvent constituer jusqu’à 7% du montant total du prêt. Pour réaliser une économie substantielle, il est impératif de bien négocier les frais de dossier. Un établissement vous concédera des frais moins élevés si vous envisagez notamment de transférer votre compte chez le repreneur ou si vous décidez d’acheter quelques produits bancaires. Il faut savoir que ces frais ne sont pas obligatoires. Les meilleurs négociateurs peuvent tout simplement bénéficier d’un rachat à zéro frais.

Négocier les frais d’assurance prêt immobilier

En principe, rien ne vous oblige à souscrire une assurance emprunteur. Toutefois, elle fait souvent partie des conditions exigées par les organismes de crédit, s’agissant spécialement d’un crédit immo. Vous avez généralement deux options, l’assurance de groupe proposé à tous les clients de l’établissement et la délégation d’assurance, une assurance souscrite auprès d’un assureur tiers. La délégation doit toutefois être acceptée par la banque prêteuse. Pour être admise, la délégation devra proposer une couverture équivalente à celle de l’assurance de groupe. Sachez enfin que les frais d’assurance peuvent constituer jusqu’à 30% du prêt, d’où la nécessité de la négocier au mieux.

Comparateur de crédit et simulation de crédit

Vous avez l’opportunité de comparer toutes les offres disponibles sur le marché en recourant à un comparateur de crédit. Cela vous permet de gagner du temps et d’obtenir une liste exhaustive des offres qui répondent le mieux à vos besoins et vos exigences. Procédez également à une simulation de crédit afin de déterminer à l’avance le coût global de votre crédit, en tenant compte du taux d’intérêt, des frais de dossier, d’assurance et des pénalités de remboursement anticipé. Cliquez ici pour lancer votre simulation et obtenir en quelques minutes une projection de vos futurs engagements.

Dans le cadre d’un rachat de prêt immobilier, il est probable que vous deviez procéder à une nouvelle inscription d’hypothèque qui engage des frais accessoires, droits d’enregistrement, émolument du notaire. Tous ces frais doivent être évalués proprement pour déterminer le coût de l’opération.  De façon générale, le rachat de crédit pourra les couvrir si le différentiel de taux est supérieur à 0,5%, un différentiel de 1% étant l’idéal.

//

Poser une question ou réagir à cet article