Comment brancher un luminaire au plafond

aymen 30/08/2018

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles Cette page n'a pas encore été notée, soyez le premier à la noter.
Loading...

Estimez gratuitement vos travaux en ligne
Vous recevrez immédiatement une estimation exacte du coût de vos travaux ainsi que des exemples de devis.


L’installation d’un luminaire au plafond nécessite un minimum de savoir-faire et le respect strict des conditions de sécurité. Avant d’aller plus loin, il est important de lire attentivement la fiche technique du produit, même pour les personnes chevronnées. Cette étape permettra de déterminer s’il faut procéder à un branchement particulier ou non.

Bien se préparer avant le branchement

Il faut commencer par effectuer une étude des lieux et établir une liste des outils nécessaires. Entre autres un tournevis-testeur, un décamètre ou un mètre ruban, un crayon à mine grasse, une perceuse-visseuse, quelques vis, une pince coupante ou encore un escabeau.

Ensuite, après les différentes mesures, on marque l’emplacement du luminaire. Maintenant, il est temps de couper l’électricité. Selon le modèle, on appuie sur le bouton marche/arrêt ou on abaisse la manette du disjoncteur. Un test rapide avec le testeur montre que le circuit est bel et bien hors tension.

Un luminaire au plafond apporte une touche unique à la décoration. Certains sites comme www.laboutiqueduluminaire.com proposent plusieurs modèles.

Fixer son plafonnier sur un boîtier DCL

Le Dispositif de connexion pour luminaire (DCL) est obligatoire depuis octobre 2001, il facilite le branchement du plafonnier. Une douille est présente à l’intérieur, on commence par la retirer, une petite fiche y est installée. Tel un domino, elle permet de relier la lampe au circuit électrique.

Le boîtier est facile à ouvrir, il suffit de déclipser les petits ergots, les connecteurs sont maintenant visibles. La sécurité de l’installation repose sur un jeu de couleurs, on insère le fil bleu dans la case N (neutre), le noir ou le rouge sur L (phase) et le troisième, qui peut être vert ou jaune, au milieu des deux autres, il sert à relier l’ensemble à la terre.

Quand tout est fixé, on referme le dispositif, on le place sur la douille et on remet celle-ci à sa position initiale. Un claquement sec signifie qu’il est bien positionné.

Après un petit ajustement de la hauteur et la dissimulation des fils dans le socle, l’installation est terminée.

Brancher son luminaire sur une installation plus ancienne

Dans cette configuration, les fils électriques dépassent du plafond. Un crochet ou une cheville de suspension sont nécessaires, s’ils sont absents, il faut d’abord les poser. Généralement, il suffit de percer un trou approprié, ils sont dotés d’un mécanisme facilitant leur fixation.

Une barrette de suspension comportant trois trous est requise. Ceux du bas sont destinés au passage du fil de la lampe tandis que le plus haut sert à accrocher l’ensemble sur le crochet prévu à cet effet. Un domino permet de relier le luminaire aux fils sortant du plafond. Prendre le temps de vérifier la solidité du raccord avant de remonter le pavillon. Quand la lampe comporte une douille, on peut visser directement les fils dessus.

//

Poser une question ou réagir à cet article