Comment bien réaliser un coffrage avant le coulage du béton ?

Brigitte 16/10/2017

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles Cette page n'a pas encore été notée, soyez le premier à la noter.
Loading...

Estimez gratuitement vos travaux en ligne
Vous recevrez immédiatement une estimation exacte du coût de vos travaux ainsi que des exemples de devis.


Le béton auto-plaçant (BAP) est un béton hyperfluide se mettant en place, ne nécessite aucune vibration, sous l’effet de sa caractéristique d’écoulement et de son propre poids. En effet, le BAP doit présenter une fluidité optimale pour pouvoir s’écouler sans apport d’énergie externe à travers les zones confinées.

Le choix du BAP

Le choix du BAP dépend entièrement du fournisseur de béton et de la société de construction. Pour cela, ils doivent respecter le cahier des charges qui est fixé par l’architecte. La fluidité des bétons auto-plaçant est caractérisée par la mesure de l’échelonnement au cône d’Abrams. Cet essai précise la mobilité des bétons en milieu non confiné. Il permet également de vérifier la liquidité du BAP lors de la réception. L’étalement moyen conseiller du béton auto-plaçant correspond à 600 à 750 mm, ce sont des valeurs cibles. La valeur cible est définie en fonction des particularités de la formulation et les méthodes ainsi que les conditions de mise en œuvre sur terrain.

Réalisation d’un coffrage avant le coulage du béton

Pour équilibrer les poussées hydrostatiques sur le coffrage, il est primordial de prendre une certaine mesure particulière. Pour cela, il est conseillé d’utiliser un coffrage adapté et résistant au BAP pour pouvoir durer à la pression en pied. De plus, l’utilisation d’un coffrage étanche et propre permet une extrême fluidité des BAP à toutes les jonctions horizontales et verticales. La réalisation des calages des réservations et des armatures devrait être rigoureuse pour éviter les déformations. À part cela, l’utilisation des tiges entretoises neuves de 23 mm traversants aux banches et écrous sont recommandées, il est plus sage de doubler les écrous pour limiter les efforts des desserrages. Il est également conseillé de serrer les tiges traversantes de façon uniforme avec la clé de coffrage sans rallonge. Il est aussi recommandé de limiter la hauteur de la chute du BAP à 80 cm pour qu’il ne s’éclabousse pas pendant le versement du béton. Le respect de la vitesse de coulage est une chose primordiale selon la densité du béton utilisé et la caractéristique de banche. La chose la plus importante c’est l’utilisation des cellules de charge afin de contrôler la pression.

Comparer gratuitement des devis pour vos travaux

//

Poser une question ou réagir à cet article