Maison basse énergie, passive, zéro énergie : quelles différences ?

Amrani 21/03/2016

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles Cette page a été notée 2 fois avec une moyenne de 5,00 sur 5. Vous pouvez vous aussi la noter.
Loading...

Estimez gratuitement vos travaux en ligne
Vous recevrez immédiatement une estimation exacte du coût de vos travaux ainsi que des exemples de devis.


Lorsqu’on entreprend les premières démarches pour la construction d’une future habitation, on se trouve bien vite confronté à un premier choix de taille : vers quel type de maison va-t-on se tourner ? Plutôt une maison basse énergie ? Une maison passive ? Ou une maison zéro énergie ? Quelles sont les spécificités de chacune de ces constructions ? Réponse dans cet article.

maison-patze-maison-passive

La maison basse énergie

En Belgique, une maison basse énergie désigne une habitation dont la demande totale en énergie ne dépasse pas 30kWh/m². Dans cette optique, il faudra s’assurer que l’isolation soit relativement poussée mais pas seulement. En effet, une maison basse énergie doit aussi être compacte, prévoir une bonne étanchéité à l’air, être conçue en fonction de l’orientation du soleil (pour l’emplacement des fenêtres et des portes) mais aussi utiliser un vitrage suffisamment isolant.

En général, on estime que les caractéristiques d’une maison basse énergie sont une indication du coefficient d’isolation K inférieur à K30 ainsi qu’une valeur E se situant entre E0 et E60.

La maison passive

A côté de la maison basse énergie, la maison passive va encore une étape plus loin que la maison basse énergie. En termes de coefficients, la valeur K de la maison passive oscille entre K10 et K20 alors que le niveau se situera entre E0 et E50.

Souvent monté à partir d’une ossature bois, la maison passive n’a pas besoin d’une installation de chauffage traditionnelle tellement elle est isolée et étanche à l’air. Pour aller encore plus loin, les ménages peuvent décider d’installer des panneaux photovoltaïques pour produire de l’électricité et la maison produira alors plus d’électricité que ce qu’elle n’en consomme.

Pour la construction d’une maison passive, il est fortement conseillé de faire appel à des spécialistes qui connaissent ce type de construction sur le bout des doigts car la moindre erreur peut avoir de graves conséquences.

La maison zéro énergie

Pour aller encore un peu plus loin que la maison passive, la maison zéro énergie ne dépend d’aucune source d’énergie extérieure. En résumé, vous vous chauffez, vous ventilez et vous cuisinez gratuitement grâce à votre propre production d’électricité.

Ce type de construction doit être pensé bien en amont car il faut analyser les besoins du ménage pour entreprendre la mise en oeuvre d’un tel bâtiment.

Les plus recherchés: quelles sont les énergies de la maison wikipédia

//

Poser une question ou réagir à cet article