Isoler son logement pour faire des économies d’énergie

Amrani 03/08/2017

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles Cette page a été notée 1 fois avec une moyenne de 5,00 sur 5. Vous pouvez vous aussi la noter.
Loading...

Estimez gratuitement vos travaux en ligne
Vous recevrez immédiatement une estimation exacte du coût de vos travaux ainsi que des exemples de devis.


Avant de lancer des travaux d’installation de chauffage ou d’eau chaude sanitaire avec des technologies vertes (solaire, pompe à chaleur…) l’important est d’isoler votre logement. En effet, commencer par l’isolation externe est extrêmement important car cela améliore l’inertie thermique des murs. C’est également un gain en termes de place dans votre maison.

L’isolation est une mise en œuvre de travaux certes coûteuse, mais dont les bénéfices via les économies d’énergie, se ressentent dés la quatrième année.

Quelques astuces pour isoler au mieux son logement

  • isolation-economiePierre ou béton ne sont pas d’excellents isolants bien qu’ils conservent la chaleur.
  • A l’inverse la brique creuse isole bien mais possède très peu d’inertie thermique
  • Une couche d’isolant externe doit avoir 8 à 10 cm d’épaisseur voire 12 en zones froides.
  • Vous pouvez opter pour des plaques de polystyrène expansé ou de la laine de bois.
  • Quoi qu’il en soit, avant toute chose, vous devez faire un diagnostic, une étude de faisabilité avec estimation de ce qu’il vous en coûtera.
  • La société qui vous fera le bilan doit être agréée Qualitel.
  • Une isolation globale par l’extérieur de la maison doit également s’attarder sur le toit et les vitrages.
  • Le toit est un lieu fatidique pour la perte de chaleur et les infiltrations.
  • On sait depuis longtemps les bienfaits de la laine de verre qui, en épaisseur d’environ 12 cm, peut faire économiser 20% de votre consommation d’énergie.
  • Côté vitrages et ouvertures, il faut une isolation efficace contre les courants d’air.
  • Le triple vitrage est le roi de la capture de couches d’air, (2 dans le cas du triple ou 1 dans le cas du double), mais le must est quand même la gamme des doubles vitrages à très basse émissivité (TBE), c’est-à-dire que la quantité d’énergie solaire entrante est plus importante que celle sortante, d’où un bénéfice en réduction de chauffage.
  • Sachez que pour vous faciliter le choix des matériaux, des certifications existent sur le marché de l’aménagement de l’habitat à visée écologique.
  • Pour les maisons basse consommation, la certification ACERMI garantit la résistance thermique, la tenue mécanique et le comportement vis à vis de l’eau ;
  • Les marques NF et CSTbat définissent, quant à elles, le pouvoir isolant des matériaux.

Comparer gratuitement des devis pour vos travaux

//

Poser une question ou réagir à cet article