Avec quels dispositifs doit-on sécuriser sa résidence ?

Nathalie-Silvin 19/10/2017

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles Cette page n'a pas encore été notée, soyez le premier à la noter.
Loading...

Estimez gratuitement vos travaux en ligne
Vous recevrez immédiatement une estimation exacte du coût de vos travaux ainsi que des exemples de devis.


Avant d’investir dans une alarme, il est important de bien définir contre quel phénomène vous désirez vous préserver.  Répondre à cette question vous permettra dans un premier temps de vous concentrer vers la catégorie d’alarme qui correspond à votre besoin : dispositif anti-intrusion, anti- incendie, pour les piscines, etc. Vous pourrez dans un second temps choisir dans la catégorie qui vous concerne l’équipement le plus adapté à la configuration de votre habitation et aux spécificités de votre situation.

Alarmes anti-intrusion

Vous l’aurez compris, ce type d’alarme est là pour empêcher des cambrioleurs de s’introduire par effraction dans votre résidence et notamment de voler des biens.  Ces dispositifs peuvent particulièrement être nécessaires quand les occupants s’absentent, par exemple pour un séjour de plusieurs jours. N’oublions pas que certains cambriolages s’effectuent alors que les propriétaires ou les locataires sont présents sur les lieux et élément encore plus surprenant : les faits ne se déroulent pas forcément la nuit. Une alarme anti-intrusion est avec ou sans fil. Elle est composée d’équipements de détection et d’une centrale qui récupère les informations et peuvent les transmettre à un poste de surveillance.  Les détecteurs se déclenchent s’ils perçoivent soit un mouvement dans leur champ d’analyse, soit l’ouverture d’une porte ou d’une fenêtre. En cas d’intrusion, l’équipement de détection émet un  signal sonore intense ou une épaisse fumée blanche. Puis, l’information est transmise à la centrale de l’alarme. Vous pouvez être prévenu de l’intrusion sur votre mobile. Vous pouvez compléter cette installation par un système de vidéosurveillance ou télésurveillance. Nous vous conseillons de vous rapprocher d’un artisan spécialisé dans les alarmes en cliquant ici.

Alarmes anti-incendie

Il est vrai que les détecteurs de fumée, avec avertisseur sonore, sont aujourd’hui obligatoires dans toutes les habitations depuis mars 2015.  Cependant, si vous recherchez un système d’alerte plus efficace, il faudra vous tourner vers un équipement plus sophistiqué ; en l’occurrence, les détecteurs de monoxyde de carbone. Le monoxyde de carbone provient de la combustion d’un combustible. Sans odeur et invisible, il peut entraîner des intoxications mortelles et ne sera jamais détecté par un détecteur de fumée. D’où l’intérêt d’un tel dispositif, toutefois plus onéreux.

Alarmes pour piscine

Malheureusement, de nombreux accidents domestiques par noyade surviennent chaque années entraînant la mot de jeunes enfants. C’est pour cette raison qu’il  est recommandé d’installer une clôture autour de chaque piscine pour empêcher de celle-ci aux plus jeunes. Pour éviter de faire appel à ce type d’installation disgracieuse, des alarmes sont prévues pour sécuriser des zones non fermées. Soit, elles détectent une immersion dans l’eau en surveillant la surface de l’eau, soit elles analysent la frontière de la piscine pour déceler le moindre franchissement. A chaque détection, l’alarme produit un son très puissant. L’inconvénient de ces procédés est de devoir penser à désactiver, puis à réactiver l’alarme, avant et après chaque baignade.

//

Poser une question ou réagir à cet article