Zoom sur les différents équipements de protection individuelle

Nathalie-Silvin 15/02/2021

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles Cette page n'a pas encore été notée, soyez le premier à la noter.
Loading...

Estimez gratuitement vos travaux en ligne
Vous recevrez immédiatement une estimation exacte du coût de vos travaux ainsi que des exemples de devis.


Le danger est partout, et les conséquences qu’il entraîne peuvent être très graves. Afin de s’en prémunir, le port de différents équipements de protection individuelle s’impose. Cela concerne notamment les professionnels œuvrant dans le secteur du bâtiment et des travaux publics.

Les équipements de protection pour le visage et la tête

En vertu de l’article L. 230-2, tout employeur a la responsabilité d’assurer la sécurité de ses travailleurs dans le cadre de la réalisation de leurs missions. Ils peuvent être exposés à de nombreux risques d’accident (chute d’objets lourds, etc.). C’est notamment le cas des professionnels présents sur des chantiers de construction. Plus concrètement, le port d’un casque est obligatoire pour se prémunir des blessures à la tête. Il doit permettre aux ouvriers de travailler dans de bonnes conditions tout en éloignant le danger. Pour plus de confort, mieux vaut opter pour un casque doté d’un harnais de suspension réglable. La présence d’un bandeau anti-transpiration est vivement recommandée.

La tête n’est pas la seule partie du visage exposée à des risques liés aux métiers du BTP. Particulièrement sensibles, les yeux sont également vulnérables. Il en va de même pour les oreilles et le nez. Les lunettes de protection oculaires serviront de barrière de sécurité empêchant certaines particules dangereuses de pénétrer dans l’organisme. Il s’agit généralement de poussières ou de débris végétaux. Ils peuvent aveugler une personne, et dans le pire des scénarios, causer des lésions oculaires sévères. Par ailleurs, les vibrations sonores de grande amplitude (bruits désagréables) sont dangereuses pour les oreilles. C’est pourquoi les ouvriers sur chantier doivent porter des bouchons d’oreilles (en serre-tête). Bien entendu, il est possible d’en commander sur un site spécialisé comme celui de promat sécurité.

Les équipements de protection pour les autres parties du corps

Sur un chantier de construction, des substances nocives pénètrent facilement dans l’organisme. Il s’agit, en général, de poussières, de fumée, de gaz et de vapeurs. La plupart d’entre elles entrent dans le corps par voie respiratoire. Afin d’empêcher cela de se produire, le port d’un masque anti-poussière devient indispensable. Il faudra juste s’assurer que le produit choisi soit bien conforme aux dernières normes de sécurité. Idéalement, il doit offrir une protection optimale contre les particules fines (invisibles). Dans le cadre de leurs missions quotidiennes, les professionnels du BTP sont parfois obligés de travailler en hauteur. Une mauvaise chute peut être mortelle, surtout sur de grands chantiers. Pour sauver sa vie, il faut s’équiper d’un harnais de sécurité. C’est l’un des principaux équipements de protection individuelle.

Des blessures mineures comme des coupures sont anodines, certes, mais elles peuvent ralentir la productivité de toute l’équipe. C’est pourquoi il convient de couvrir ses mains de gants adéquats. Ils doivent offrir une protection optimale contre les coupures, les vibrations, le froid ou la chaleur. Également, les produits protégeant les mains des risques bactériologiques ainsi que des substances chimiques sont à préconiser. Concernant les bottes de sécurité, elles doivent être à la fois solides et confortables. Les bottines dotées de semelles antidérapantes sont plus sécuritaires, notamment dans un environnement humide. Afin de réduire de manière considérable les risques, il est vivement conseillé de porter des vêtements de protection adéquats. La robustesse et la durabilité sont les principaux paramètres à retenir.

//

Poser une question ou réagir à cet article