Quels travaux d’économies d’énergie peuvent être effectués dans votre copropriété ?

Nathalie-Silvin 10/01/2018

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles Cette page n'a pas encore été notée, soyez le premier à la noter.
Loading...

Estimez gratuitement vos travaux en ligne
Vous recevrez immédiatement une estimation exacte du coût de vos travaux ainsi que des exemples de devis.


Les travaux d’économie d’énergie comportent de nombreux avantages sur un plan individuel et à l’échelle de la planète. En effet, ils permettent la protection des ressources naturelles et donc de l’environnement. Côté porte-monnaie, ils engendrent une diminution de la facture de chauffage, un lieu de vie plus confortable ou encore une augmentation de la valeur du bien. En copropriété, selon l’importance des travaux, ceux-ci seront gérés par le syndic ou suite à un vote des copropriétaires, sauf, comme nous allons le voir, dans le cas présent du calorifugeage.

Au niveau de l’habitat, ces travaux peuvent être réalisés dans différents domaines : sur l’isolation, le chauffage, l’électricité ou l’eau.

L’isolation de l’immeuble

On peut isoler les combles, si la structure de l’immeuble le permet, ce qui peut représenter un très bon choix de travaux à réaliser étant donné que jusqu’à 30% des déperditions de chaleur peuvent s’effectuer par ce biais. De plus, ceci est vite rentabilisé lorsqu’on voit le rapport entre la facture qui diminue et le faible coût des travaux. Il existe différents types d’isolants d’origine animale, minérale ou végétale. Il est à noter que 75% des foyers en France sont isolés avec de la laine de verre.

Le calorifugeage de votre immeuble est gratuit

D’autres parties peuvent être isolées autres que les murs, les ouvertures, le plancher ainsi que les tuyaux d’eau : ce procédé est appelé calorifuge ou calorifugeage. En effet, ceux-ci sont alors recouverts d’une gaine isolante. Il existe différentes matières de calorifuges en : laine de verre, verre cellulaire, polystyrène, liège… Si les tuyaux sont mal isolés lorsque l’eau sort de la chaudière (l’eau est à environ 55 degrés) et si le sous-sol n’est pas chauffé, alors la température peut chuter de 10 degrés. Cependant, si on gaine les tuyaux, alors on réalise des économies car l’eau n’a pas besoin d’être autant chauffée. Ce procédé peut également entraîner une diminution des charges de la copropriété sur le long terme : moins d’énergie utilisée, moins de consommation et donc une facture énergétique dans le vert.

D’autres avantages découlent de ce type d’aménagement tels qu’éviter le givre, la condensation, le gel… Il est important de noter que le calorifugeage de votre immeuble est gratuit grâce à la loi pour la Transition Energétique et la Croissance Verte.

calorifugeage

Le chauffage : jusqu’à un tiers d’économie

Le remplacement des chaudières ou radiateurs jouent aussi un rôle important. Prenons l’exemple d’une chaudière à granulés de bois : la facture peut diminuer jusqu’à 30%, ainsi le prix de la chaudière est rapidement amorti. En effet, le bois compte parmi l’énergie de chauffage la moins onéreuse du marché.

D’autres pôles sur lesquels intervenir facilement et rapidement

L’électricité : on peut remplacer ses ampoules par d’autres à économie d’énergie. Concernant l’eau, il est astucieux d’installer des réducteurs de consommation d’eau ou encore des récupérateurs d’eau de pluie.

Bien que certains travaux soient financièrement plus avantageux que d’autres à long terme, il existe donc de nombreuses actions réalisables au sein d’une copropriété afin d’économiser les ressources environnementales.

//

Poser une question ou réagir à cet article