Plancher flottant et Plancher massif

Amrani 22/02/2016

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles Cette page a été notée 1 fois avec une moyenne de 5,00 sur 5. Vous pouvez vous aussi la noter.
Loading...

Estimez gratuitement vos travaux en ligne
Vous recevrez immédiatement une estimation exacte du coût de vos travaux ainsi que des exemples de devis.


Ca y est, vous y êtes. Après des mois d’économie et d’attente, vous êtes enfin prêt pour investir dans un nouveau parquet pour habiller votre maison et lui donner un look chaleureux et authentique. Les parquets flottants et massifs sont aujourd’hui tellement variés et ils se ressemblent tant qu’il est difficile de trancher entre les deux en magasin.

Faut-il se focaliser sur le prix? Sur la facilité de la pose? Sur la facilité de l’entretien? Ou bien encore sur la longévité du plancher? Voici la réponse à toutes vos questions sur les différences majeures entre plancher flottant et plancher massif!

plancher de bois franc

La pose d’un plancher

Comme on le sait, la différence entre les deux produits, c’est que le plancher massif est formé avec une seule essence de bois, alors que le parquet flottant est composé de trois couches, appelées le parement (au-dessus), la couche intermédiaire et enfin le contreparement qui représente le fond de la latte.

Au niveau esthétique, les deux genres de planchers sont très jolis et il devient de plus en plus difficile de faire la différence. La pose non plus n’est plus vraiment un critère déterminant dans le choix de votre parquet. En effet, les planchers de bois franc massif doivent être cloués ou collés, et non pas posés.

Toutefois, il existe à présent des lattes de bois massif pouvant être posées par l’intermédiaire d’un système par clip. Mais ce n’est pas idéal car le bois franc étant une matière qui change au fil des années, rétrécissant avec le franc et s’élargissant avec le chaud, cela peut parfois poser problème lorsqu’il est posé dans une maison mal chauffée. Pour la posé collée, vous aurez besoin d’un ragréage du sol. Vérifiez cependant l’impact acoustique que cela peut provoquer chez vous, surtout si vous habitez dans un immeuble.

Prix et longévité?

Oui le plancher massif coute généralement plus cher que le plancher flottant, mais les différences là aussi ne sont plus tout à fait ce qu’elles étaient auparavant. Si vous avez un budget serré, le plancher flottant sera en effet plus conseillé. Mais si vous cherchez des lattes flottantes de qualité, avec une épaisseur suffisante pour durer de très nombreuses années, alors le prix sera généralement équivalent à un bon plancher de bois massif.

En fait ce qu’on paye dans un produit de qualité, c’est le côté naturel de l’esthétique, mais c’est aussi la longévité du parquet. En effet, on peut estimer cette longévité en fonction de la dureté et de l’épaisseur du parquet. Plus il sera dur et épais et plus il pourra encaisser de nombreux ponçages et vernissages au cours de sa vie. C’est véritablement cela qui justifie la différence de prix, il s’agit d’un véritable investissement sur le long terme.

Entretien et pièce

Pour les pièces les plus fréquentées, vous devrez logiquement investir dans un parquet bien dur, capable de ne pas s’user trop rapidement. On utilise pour cela ce qu’on appelle l’échelle de Brinell (1 mou et 10 extrêmement dur). Le bambou est le genre de plancher le plus coriace, avec un indice allant parfois jusqu’à 9. Question d’entretien, cela dépend si le parquet est huilé ou non. Si c’est le cas, il faudra procéder à un huilage du parquet deux fois par an. Si ce n’est pas le cas, on se contentera d’un rapide coup de serpillère légèrement humide. Entre 5 et 10 ans, on effectuera un nouveau ponçage ainsi qu’un vernissage. Le parquet retrouvera ainsi toute sa jeunesse.

//

Poser une question ou réagir à cet article