Faire des économies grâce à la climatisation réversible

josselin 14/12/2017

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles Cette page a été notée 1 fois avec une moyenne de 5,00 sur 5. Vous pouvez vous aussi la noter.
Loading...

Estimez gratuitement vos travaux en ligne
Vous recevrez immédiatement une estimation exacte du coût de vos travaux ainsi que des exemples de devis.


Le chauffage tout comme le climatiseur, c’est indispensable pour le confort de la maison. Mais il faut bien les choisir pour ne pas recevoir une facture d’énergie exorbitante. Les équipements trop énergivores sont maintenant à bannir. En revanche, il faut miser sur des solutions plus économiques. A priori, la climatisation réversible en fait partie. Si elle est bien performante, elle peut assurer le rôle de chauffage principal en hiver et apporter de la fraîcheur dans la maison en été. En outre, elle peut faire profiter une économie importante aux utilisateurs.

Le type de climatisation réversible à privilégier

Sur le marché, une large gamme de climatisation réversible est à découvrir. Les appareils se diffèrent au niveau de la performance, de la marque, de la qualité et surtout du prix. Se laisser séduire par le prix d’un modèle bas de gamme est une erreur. Une telle climatisation n’offre pas l’économie escomptée. De plus, elle est souvent trop bruyante. Il vaut mieux investir dans un modèle haut de gamme. Il sera plus rentable sur le long terme.

Actuellement, la pompe à chaleur air-air est la climatisation réversible la plus recommandée. Elle se sert de l’énergie dans l’air pour fonctionner. En d’autres termes, c’est un appareil écologique. Lors du choix de la climatisation réversible, il faut également tenir compte de la configuration de la maison. Si le chauffage est destiné à chauffer une seule pièce, un modèle monosplit convient très bien. En revanche, s’il doit fournir de la chaleur pour l’ensemble du logement, il est fortement recommandé de privilégier un système multisplit. Ce dernier comporte plusieurs unités intérieures à placer dans chaque pièce et une unité extérieure.

Quelques caractéristiques à prendre en compte

Savez-vous  que depuis le 1er janvier 2013, les climatisations réversibles mises en vente sur le marché doivent comporter une étiquette énergétique qui met en évidence leur mode de consommation? Cela permet aux acheteurs de repérer facilement l’appareil le moins énergivore. Ainsi, au moment de l’achat, il faut concentrer votre attention sur le COP, coefficient de performance. La valeur présentée vous permet de savoir la quantité de chaleur restituée par la climatisation réversible pour chaque kWH d’électricité utilisée.

Il faut également se pencher sur son SCOP ou COP saisonnier. Il représente le coefficient de performance de l’équipement durant toute la saison de chauffage, c’est-à-dire, c’est l’indicateur de la puissance de l’appareil et de sa rentabilité. En général, la valeur du SCOP doit se situer entre 3,90 et 4,70.

Zoom sur les économies à réaliser

En misant sur une climatisation réversible dotée d’un SCOP de niveau 4, il est possible de réduire jusqu’à 75% sa facture de chauffage. Il faut souligner qu’un tel équipement peut fournir une quantité de chaleur de 4kWh pour chaque kWh d’énergie consommée. Evidemment, il ne s’agit que d’une estimation.  Pour obtenir plus de précisions concernant le gain d’énergie et la réduction de la facture de chauffage, il vaut mieux effectuer une étude thermique.

Notons que la climatisation réversible est souvent utilisée pour remplacer les chauffages électriques comme les radiateurs. Elle se complète bien avec une chaudière. Il faut ajouter à ses nombreux atouts le fait que son achat peut donner droit à des subventions, ce qui va diminuer encore plus le coût du chauffage.

Source : http://www.azp-clim.fr/

//

Poser une question ou réagir à cet article