Comment prendre soin de sa toiture ?

Nathalie-Silvin 13/10/2021

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles Cette page n'a pas encore été notée, soyez le premier à la noter.
Loading...

Estimez gratuitement vos travaux en ligne
Vous recevrez immédiatement une estimation exacte du coût de vos travaux ainsi que des exemples de devis.


La toiture est une partie non-négligeable d’une maison. En plus d’être importante d’un point de vue esthétique, elle sert à protéger votre maison. Une toiture mal entretenue peut avoir de graves répercussions sur votre santé, surtout en cas d’intempéries.

Le moment idéal pour nettoyer sa toiture

Il y a dans une année deux périodes clés durant lesquelles il est crucial de prendre soin de sa toiture. Un nettoyage est essentiel au printemps pour s’assurer que les intempéries hivernales n’aient pas causé de dégâts sur la toiture.
Il faut ensuite procéder à un autre entretien en automne. La toiture durant cette période en a bien besoin car elle n’est souvent pas épargnée par les champignons, les lichens, les moisissures, les mousses et les feuilles mortes.

Le nettoyage de la toiture

La nettoyer soi-même

Il est possible d’entretenir sa toiture soi-même. Il y a pour cela plusieurs précautions à prendre. Il faut être équipé d’une échelle assez grande. En principe, on considère qu’elle est assez grande dès lors qu’elle dépasse d’un mètre la gouttière.
Il faut ensuite posséder des chaussures adaptées qui évitent tout dérapage.

La faire nettoyer par un professionnel

Il est recommandé de faire appel à un professionnel en démoussage de toiture si vous ne possédez aucune connaissance sur l’entretien des toits.
Il est d’ailleurs interdit pour un particulier d’effectuer lui-même ces travaux si sa maison compte plus d’un étage ou dans l’éventualité où la maison se trouve dans une pente particulièrement coriace.
Le professionnel intervient en trois étapes.
Il procède tout d’abord à un nettoyage de la toiture. Le nettoyage se fait soit avec de la javel concentrée soit à l’aide d’un nettoyeur à haute pression. La javel est à privilégier car son effet dure plus longtemps et car elle élimine la mousse de façon immédiate. Il faut par contre l’éviter sur les tuiles qui peuvent subir des dégâts lors de son contact. Une fois le nettoyage fait, il procède à un traitement de la surface avec un produit hydrofuge ou anti-mousse.
Il applique ensuite une peinture à base de résine afin de réimperméabiliser le toit.
Les travaux coûtent entre 20 et 45 euros par mètre carré.

Le traitement de la toiture

Les traitements anti-mousse diluables à l’eau et concentrés

Ils sont les produits de traitement de mousse les plus courants. Ils sont vendus prêts à être utilisés et sont pulvérisables. Lorsque la mousse reviendra, elle sera balayée par la pluie.

Les produits anti-mousse à action rapide

Ils sont pulvérisés puis rincés sur le toit. Ils enlèvent la mousse, le lichen, les champignons et les traces de pollution.

Les solutions sans rinçage

Les solutions sans rinçage agissent de façon plus lente et sont biodégradables. Elles doivent être utilisées durant les saisons sèches et chaudes car leur effet se ressent au bout de deux mois.

Les traitements hydrofuges

Le traitement hydrofuge est recommandé même s’il n’est pas obligatoire. Elles agissent contre l’humidité et retardent le retour de la mousse pendant un ou dix ans selon l’efficacité du produit.

//

Poser une question ou réagir à cet article