Comment choisir son solarium?

Amrani 17/06/2017

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles Cette page a été notée 1 fois avec une moyenne de 5,00 sur 5. Vous pouvez vous aussi la noter.
Loading...

Estimez gratuitement vos travaux en ligne
Vous recevrez immédiatement une estimation exacte du coût de vos travaux ainsi que des exemples de devis.


Profiter des rayons chauds du soleil est une activité que la majorité des êtres vivants apprécient. Lorsque les nuages dégagent le ciel et que la température se fait très clémente, il est facile de sortir sur sa terrasse et de prendre une bonne bouffée d’air pur. Malheureusement, lorsque la pluie s’installe ou qu’un vent glacial se dresse, il faut rapidement plier bagage et rentrer à l’intérieur!

Le solarium est une petite pièce fenêtrée qui agit comme un agrandissement de maison. Alors que certaines personnes s’en serviront surtout pour profiter de la lumière et faire le plein de vitamine D, d’autres y installent un atelier d’artiste ou y installent leurs repas de famille, alliant le plaisir d’un repas extérieur avec la protection qu’offre le solarium contre les moustiques.

Vous avez sans doute constaté qu’il existe une grande variété de produits sur le marché. Bacchi Gazebo, spécialiste de la vente en ligne d’abris, en répertorie près de 13 marques différentes dans sa boutique. Cela ne veut pas dire que tous les produits se valent! Dans notre petit guide, nous vous présenterons nos conseils pour faire le choix d’un solarium.

solarium quatre saisons

Trois ou quatre saisons?

Le choix du type de solarium sera critique selon le type d’usage que vous lui réservez.

La majorité des solariums sont considérés comme étant « trois saisons ». Ils sont utilisables environ sept mois par année et les propriétaires évitent d’y séjourner en hiver parce qu’ils ne sont que très rarement chauffés. En condamnant la pièce pendant cinq mois, on peut réduire de façon importante le prix d’achat et d’installation du produit puisqu’il n’est pas nécessaire de faire appel à des matériaux de haute performance pour maximiser l’efficacité énergétique et la chaleur des lieux. Il est important de vous servir d’une porte isolée pour lier l’accès entre le solarium et la maison. Ainsi, vous limitez les pertes de chaleur et vous évitez de « chauffer le dehors », comme le dit la célèbre expression québécoise.

Un solarium « quatre saisons », vous l’aurez deviné, est conçu de façon à être utilisé pendant l’ensemble de l’année. Pour ce faire, il est préférable d’installer du vitrage à haute performance : il possède généralement deux ou trois épaisseurs et il est beaucoup plus efficace. La base du solarium sera aussi isolée, ce qui est très important pour réduire les infiltrations d’air et les fuites de chaleur. Enfin, faire chauffer son solarium sera essentiel pour que vous puissiez y passer l’hiver de façon confortable, sans risquer d’attraper un rhume!

Le matériau à privilégier

Il est préférable d’éviter l’achat d’un solarium en bois : il semble que la différence d’humidité et de température puisse causer un « déplacement du bois » et endommager les joints, ce qui est dangereux pour l’intégrité de la structure. D’ailleurs, l’instabilité du bois rend plus facile le descellement des thermos, ce qui favorise la buée et la saleté (chose que vous ne souhaitez absolument pas pour une pièce entièrement faite de verre!).

Solarium en bois

Un exemple de solarium en bois.

L’aluminium est maintenant le matériau de prédilection pour la majorité des constructeurs, du moins au Québec. Il résiste beaucoup mieux aux changements de température et il est très solide, résistant au passage du temps.

Si vous souhaitez absolument opter pour le bois, cherchez les essences qui ont un plus faible taux de rétrécissement; c’est notamment le cas du cèdre, qui possède même une excellente valeur d’isolation thermale.

Quelques conseils supplémentaires

  1. Pour minimiser la dépense de chauffage, il est préférable d’orienter son solarium convenablement afin que celui-ci soit exposé aussi longtemps que possible aux rayons du soleil. À titre indicatif, le guide Écohabitation recommande une orientation Sud ±20°.
  2. Toujours en ce qui concerne le rendement énergétique, il serait plus efficace de le déployer sur deux étages et de l’équiper de plusieurs grilles de ventilation.  Un plancher bas permettrait d’absorber la chaleur en matinée et de mieux la restituer tout au long de la journée.
  3. Optez pour un verre qui protège à 100% contre les rayons ultraviolets. Sinon, vous mettriez votre peau à risque, comme un verre de mauvaise qualité pourrait amplifier les rayons et entraîner, au fil des années, un cancer de la peau.

Les plus recherchés: comment choisir son solarium

//

Poser une question ou réagir à cet article