Aérothermie ou géothermie, deux techniques de chauffage écologique

Amrani 20/09/2017

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles Cette page n'a pas encore été notée, soyez le premier à la noter.
Loading...

Estimez gratuitement vos travaux en ligne
Vous recevrez immédiatement une estimation exacte du coût de vos travaux ainsi que des exemples de devis.


Le sol sous nos pieds, l’eau des nappes, l’air qui nous entoure, stockent chaque jour l’énergie que nous dispense le soleil. Récupérer cette énergie gratuite et inépuisable et s’en servir pour le chauffage, c’est possible grâce aux pompes à chaleur. Ce sont des équipements qui permettent d’économiser les énergies fossiles tout en limitant nos rejets de gaz à effet de serre. Il en existe plusieurs types, qui puisent la chaleur soit dans l’air (pompes aérothermiques), soit dans le sol ou l’eau des nappes phréatiques (pompes géothermiques).

aerothermie-geothermieEn France, le développement de l’offre produits associé au programme EDF de développement des PAC dans le cadre général de son offre commerciale Vivrelec a dynamisé très fortement le marché. Celui-ci d’environ 1 500 réalisations par an avant 1997 a atteint environ 17 300 PAC en 2004, hors systèmes Air/Air.

La progression s’est encore accentuée en 2005 et 2006 avec la mise en place par les pouvoirs publics d’un crédit d’impôt en faveur des PAC de 40 % en 2005 suivi de 50% en 2006. En 2006, selon les données de l4AFPAC, il se serait commercialisé 53 500 PAC géothermiques et air/eau auxquelles il faut ajouter plusieurs milliers d’installations de chauffage à base de PAC de type Air/Air. En nombre de matériel, la France est le deuxième marché européen de la pompe à chaleur derrière la Suède.

CIAT

La nouvelle pompe à chaleur Aquaciat Grand Inverter de CIAT a la particularité de pouvoir adapter exactement l’énergie fournie à la demande, grâce à l’utilisation d’un nouveau compresseur à puissance variable. Elle consomme 30% d’électricité en moins et est 35% plus compact que les machines conventionnelles. Le modèle Aquaciat Grand Inverter est destinée aux applications tertiaires de puissance moyenne et supérieures à partir de 40W.
A la différence des machines traditionnelles qui fonctionnent uniquement en mode tout ou rien (marche ou arrêt) et s’arrêtent par exemple dès qu’est atteinte la température désirée, la technologie des Inverter abaisse simplement la vitesse du compresseur jusqu’à un niveau minimum. La puissance du compresseur peut varier de façon continue de 30 à 100 % de sa capacité. Par son fonctionnement sur eau (fluide caloporteur le plus efficace), l’Inverter est de plus une alternative écologique face aux systèmes à détente directe sur fluide frigorigène. Grâce à ses caractéristiques, il s’insère naturellement dans les réflexions environnementales globales comme HQE

Chaffoteaux

Marque du groupe MTS, Chaffoteaux lance Aérotop, une pompe à chaleur (PAC) air/eau dédiée au chauffage et à la production d’eau chaude sanitaire (ECS). Ce système permet de réaliser d’importantes économies de chauffage. A titre d’exemple, le coût annuel de chauffage d’une maison bien isolée en région parisienne avec la PAC Chaffoteaux est inférieur à 350 €.
Le procédé Aérotop est doté d’innovations technologiques permettant d’obtenir des coefficients de performance ou COP (rapport entre la puissance calorifique restituée et la puissance électrique absorbée) élevés et de couvrir la quasi-totalité des besoins de chauffage sans appoint électrique.
Opérationnelle jusqu’à une température de -20°C, elle permet également de chauffer une piscine à mi-saison à faible coût. Utilisable en mode réversible, elle assure le rafraîchissement avec un plancher chauffant/rafraîchissant ou la climatisation avec un ventilo-convecteur. La PAC Chaffoteaux s’installe aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur du bâtiment et s’intègre en tout lieu grâce à son très faible niveau sonore (insonorisation renforcée avec panneaux sandwich et silent bloc). Elle présente un encombrement minimal avec une installation intérieure en angle.
Avec sa large gamme monophasée ou triphasée, chauffage seul ou réversible et ses versions compactes, elle est adaptée à toutes les zones climatiques. Sa régulation lui permet de gérer 2 à 3 circuits et de produire de l’ECS, y compris avec un appoint solaire Zelios. Aérotop est disponible en 9 modèles d’une puissance de 7,4 à 36,5 kW permettant de couvrir tous les besoins. Elle est dotée d’une régulation et d’une sonde extérieure fournies d’origine.

Avenir Energie

Avenir Energie est un constructeur de pompes à chaleur qui utilisent les énergies renouvelables (l’air, l’eau et la terre) afin de proposer à ses clients des solutions de chauffage et de production d’eau chaude sanitaire économiques et écologiques. Avenir Energie, filiale du grand groupe international Danfoss, est une entreprise de plus de 60 personnes.
Après plusieurs années d’expérimentation, Avenir Energie lance un nouveau concept de PAC aérothermique. Ce produit a été réalisé avec l’expérience accumulée de la société sur des pompes à chaleur air/eau, mais aussi sur des pompes à chaleur géothermiques de type sol/eau. Avec cette approche, le fabricant a considéré qu’il était très important que tous les composants sensibles (composants électriques et électroniques, circulateur, compresseur frigorifique), soient situés de préférence à l’intérieur de la maison, à l’abri de l’humidité et des accès. La liaison entre les unités intérieure et extérieure est assurée avec des tubes froids du circuit frigorifique : il n’y a donc pas de perte de chaleur puisque l’on n’envoie pas l’eau du chauffage à l’extérieur de la maison.

Wavin

La société Wavin propose d’associer les matériels Capterre et Climasol qui forme un système complet assurant aussi la récupération de l’énergie emmagasinée dans la terre pour la restituer à un plancher hydraulique assurant le chauffage en hiver et le rafraîchissement en été. Les capteurs Capterre font circuler de l’eau glycolée dont le rôle est de collecter l’énergie naturellement stockée dans le sol. Le capteur horizontal est constitué de plusieurs boucles de tubes PE, enterrées à 60 cm sous terre au minimum, et dans lesquelles circule le fluide caloporteur. La surface nécessaire correspond environ de 1,4 à 2 fois la surface à chauffer.
Pour compléter l’installation, le générateur géothermique Climasol est placé à l’intérieur de l’habitation (garage, cave, cellier). Ses dimensions sont celles d’une chaudière traditionnelle, il ne demande ni conduit de fumée, ni stockage, et ne dégage aucune odeur. C’est lui qui assure le transfert de l’énergie captée dans le sol vers l’installation de chauffage. L’énergie restituée est en moyenne 4 fois supérieure à la consommation du générateur.

//

Poser une question ou réagir à cet article