Tout savoir sur le bardage en bois brûlé

Nathalie-Silvin 31/08/2020

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles Cette page n'a pas encore été notée, soyez le premier à la noter.
Loading...

Estimez gratuitement vos travaux en ligne
Vous recevrez immédiatement une estimation exacte du coût de vos travaux ainsi que des exemples de devis.


Il est envisageable d’opter pour le bois brûlé pour décorer les murs intérieurs et extérieurs de sa maison. Il s’agit d’un matériau intemporel qui séduit de plus en plus les Français. Il faudra bien sûr connaître l’histoire du bois brûlé avant de l’adopter. Le point dans cet article.

Petite histoire du bois brûlé

À titre de rappel, la technique du bois brûlé (Yakisugi ou Shou Sugi Ban) trouve son origine au Japon. Il s’agit d’une méthode traditionnelle nipponne qui existe depuis des centaines d’années. Et malgré cela, elle n’a pas pris une ride. Le bardage en bois brûlé constitue une preuve tangible de la popularité de cette méthode. Il est conseillé de consulter le site web d’un fabricant de Yakisugi pour découvrir toute l’histoire. Si elle est bien maîtrisée, la technique du bois brûlé prolonge la durée de vie du bois. En clair, le Shou Sugi Ban permet d’optimiser la conservation de ce matériau naturel. Concernant l’empreinte carbone du bois brûlé, elle est faible.

Les pêcheurs japonais utilisent le Yakisugi pour embellir la façade de leur logement en cèdre. Après avoir vu sa beauté, les pays occidentaux ont commencé peu à peu à adopter la technique du bois brûlé. Il leur a fallu plusieurs années pour la maîtriser complètement. Plus concrètement, elle consiste à brûler les lames de bois de l’intérieur (positionnées en long triangle). Après plusieurs procédés successifs, une couche de carbone apparaîtra. Celle-ci offre une protection optimale contre les attaques des insectes (les termites en particulier). Afin de sublimer le bois, le fabricant utilisera des huiles naturelles (sans produits chimiques ni solvants). S’il est expérimenté, il devrait être capable de personnaliser un bardage en bois brûlé.

Le bois brûlé pour embellir sa décoration intérieure

En intégrant le bois brûlé à la décoration de murs intérieurs ou extérieurs, celle-ci deviendra plus belle et originale. Il y apportera une touche naturelle et chaleureuse mélangée avec un style contemporain. Il faudra juste choisir la couleur appropriée. En intérieur, le bois brûlé peut être associé à du carrelage dans une cuisine réaménagée, par exemple. Il existe d’ailleurs un moyen de le rendre plus attractif. Il consiste à appliquer un enduit de finition sur le bois brûlé. Il y a quelques précautions à prendre, comme le nettoyage du bardage. Il s’agit d’une tâche cruciale qui doit être réalisée tous les 10 ans environ. Il faudra également réappliquer un enduit après le nettoyage.

Il est donc possible d’appliquer un enduit sur le bois brûlé. Il peut s’agir d’une cire ou d’une huile naturelle. Dans tous les cas, le résultat sera impeccable. Il faudra juste adopter la bonne technique pour éviter les mauvaises surprises. Mieux vaut recourir à un fabricant de bois brûlé pour réaliser l’application d’un enduit de finition sur ce support. S’il travaille pour une entreprise de renommée internationale, ce serait parfait. Il est facile de trouver des mobiliers d’intérieur fabriqués à partir du bois brûlé. Ils permettent de rehausser la décoration d’intérieur en créant un style moderne et intemporel. Bien évidemment, les meubles conçus à partir de bois certifiés PEFC durables sont à privilégier.

//

Poser une question ou réagir à cet article