Quelle couleur de parquet choisir en fonction de votre pièce ?

Brigitte 23/06/2017

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles Cette page n'a pas encore été notée, soyez le premier à la noter.
Loading...

Estimez gratuitement vos travaux en ligne
Vous recevrez immédiatement une estimation exacte du coût de vos travaux ainsi que des exemples de devis.


Complètement dépoussiéré, le plancher revient depuis quelques temps en force sur les sols de tous les logements. Qu’il s’agisse d’un parquet blanc ou gris, les essences de bois proposées par les professionnels du milieu, comme ici, sont désormais nombreuses, et tout le monde est en mesure de trouver celle qui convient autant à la décoration intérieure qu’aux goûts personnels.

La couleur, un choix important

Bien entendu, la couleur de votre plancher est une donnée fondamentale. On pourrait bien sûr se contenter d’un parquet blanc. Mais si l’on veut autre chose, il convient d’éviter la faute de goût et de peindre les lames en roses alors que le reste de la pièce s’accorde en nuances d’orange !

Les fabricants peuvent proposer des teintes spécifiques, vous devez donc prendre cette donnée en considération avant de réaliser votre achat. Mais si vous souhaitez réellement peindre vous-même votre sol, vous devrez faire attention au choix du bois utilisé.

Il est préférable d’appliquer vos couches de peinture sur une surface non traitée. A l’opposé, si vous vous retrouvez avec un bois exotique et particulièrement teinté, vous aurez beaucoup de mal à obtenir le résultat que vous avez en tête.

Les écueuils à éviter qu’il s’agisse d’un parquet blanc ou non

Un certain nombre d’erreurs courantes peuvent être facilement évitées en faisant preuve d’un minimum d’attention :

  • Vous ne devez pas négliger le choix de la peinture. Dans le commerce, vous réussirez sans mal à trouver des pots adaptés aux sols, et plus précisément au parquet blanc, ou quelle que soit sa teinte. Ces produits contiennent déjà un durcisseur, vous facilitant ainsi la tâche. Si vous le souhaitez, vous pouvez également appliquer un vernis, mat ou brillant.
  • N’essayez pas de nettoyer votre plancher en y allant de bon cœur avec l’eau. Même si la plupart des peintures sont lessivables, vous risquez surtout d’endommager le bois, qui se mettra alors à gonfler et à gondoler.
  • Ce serait une grossière erreur que de ne pas procéder à une bonne préparation de votre surface à peindre ! Les sols les plus anciens sont couverts d’irrégularités, de poussières, de saletés, de résidus de vernis ou de couches précédentes. Le ponçage doit être un réflexe.
  • Croire qu’il s’agit d’un choix cornélien : eh oui, ce n’est pas parce que votre choix de couleur ne vous convient pas qu’il faut vous arracher les cheveux. Rien n’est définitif, et vous êtes parfaitement libre de changer de teinte quand bon vous semble ! Ne passez donc pas un temps fou à hésiter.

Cette liste n’étant pas exhaustive, vous pouvez trouver d’autres erreurs à éviter.

Choisir le bon type de bois

La couleur n’étant pas le seul élément déterminant pour accorder votre parquet blanc ou coloré à votre décoration intérieur, un certain nombre d’autres critères doivent intervenir dans votre décision :

  • Dureté et épaisseur : en fonction des passages répétés dans certaines pièces, la consistance du plancher variera. Il sera par exemple plus dur et plus épais dans un couloir ou dans le salon qu’à l’intérieur d’une salle de bain.
  • Localisation : chaque pièce mérite son propre style ! Vous devez accorder la nature du sol avec le reste de votre thème décoratif, mais également inclure la dimension pratique dans votre choix. En effet, pour les mêmes raisons de trafic, on préférera du hêtre ou du chêne dans une cuisine, alors que le sapin et l’aulne seront parfaits dans les chambres.
  • Nature : voulez-vous du parquet blanc flottant ou de bois massif coloré ? Outre la solidité, la fiabilité et la durabilité de chaque type, c’est aussi votre budget qui est en jeu lorsque vous vous posez la question.

Comparer gratuitement des devis pour vos travaux

//

Poser une question ou réagir à cet article