Quel chauffage choisir pour une maison ancienne ?

aymen 25/11/2018

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles Cette page n'a pas encore été notée, soyez le premier à la noter.
Loading...

Estimez gratuitement vos travaux en ligne
Vous recevrez immédiatement une estimation exacte du coût de vos travaux ainsi que des exemples de devis.


Les  propriétaires des maisons anciennes sont souvent obligés d’investir dans un chauffage. En effet, l’isolation thermique de telles maisons est en général imparfaite pour assurer une température correcte à l’intérieur. Ainsi, il leur faut réparer l’ancien chauffage ou acheter un nouveau s’ils veulent améliorer le confort thermique intérieur La deuxième option est l’idéal à condition de savoir choisir le bon chauffage.

Du chauffage traditionnel au chauffage moderne

Il se peut qu’une maison ancienne soit pourvue d’un dispositif de chauffage. Seulement, celui-ci, peut ne pas  produire de la chaleur d’une façon optimale et suffisante. Cela contraint la propriétaire à installer des radiateurs d’appoint. Par ailleurs,  l’émetteur de chaleurs de certains chauffages traditionnels est souvent volumineux et encombrant. Alors, le plancher chauffant semble être une bonne idée pour doubler le gain de place.

En revanche, pour la plupart des maisons anciennes ayant une cheminée, il est question d’encastrer un insert dans son âtre. Cela constitue une bonne solution pour combattre la pollution. De même, l’installation de l’insert permet prévenir les risques d’incendies. Vous pouvez faire appel à FFC Chauffage spécialiste chauffagiste afin de vous aiguiller sur votre type de chauffage. En revenant au chauffage d’appoint, certaines propriétaires adoptent le poêle à bois car c’est un  appareil de chauffage est très économique. Pour le faire fonctionner, on a maintenant recours à  des sources d’énergie renouvelable.

Chauffages pour  maison ancienne

D’habitude, les propriétaires d’une maison ancienne utilisent un convecteur dans leur dispositif de chauffage. Cet appareil de chauffage fonctionne par convexion dans l’émission de la chaleur.  En d’autres termes, il permet le mouvement ascensionnel  de l’air chaud au fur et à mesure que la température fournie par l’appareil augmente. Puis il aspire  l’air frais par le bas pour remplacer l’air chaud qui monte et qui se refroidit, une fois en hauteur.

Et le cycle continue. Par contre, au fil des années, appareil vieillit et est alors, à remplacer par un radiateur électrique, une chaudière gaz ou une chaudière à fioul. La chaudière gaz est pratique en termes d’approvisionnement en énergie et est économique. Pour la mettre en marche il suffit de la brancher  au gaz de ville. La chaudière fioul, un dispositif moderne, est adaptée à la maison ancienne constituée de pièces ayant des grandes surfaces.

En effet, elle  est dotée d’éléments qui assurent une émission rapide et homogène de la chaleur. Pour le côté économique, le prix du fioul dépend du coût du pétrole.Enfin, pour ceux qui occupent une habitation de petite surface, ils peuvent opter pour le chauffage électrique. Sa faiblesse réside dans l’obligation d’utiliser de l’énergie électrique qui est onéreuse.

Coût d’installation et d’utilisation

Pour installer un chauffage dans une maison ancienne, il faut d’abord effectuer des travaux de rénovation. Cela consiste à optimiser l’isolation de l’habitation. Il faut faire en sorte que les combles soient complètement isolés pour ne pas laisser échapper la chaleur. Aussi, certaines installations, telles que la mise en place de la chaudière à condensation, nécessitent quelques techniques un peu complexes. Pour cela, il faut faire venir un professionnel pour s’occuper de l’installation. Néanmoins, elle est très dispendieuse. Effectivement, l’installation d’une chaudière gaz coûte entre 2400 et 4 000 euros. Pour la chaudière fioul, le prix d’installation varie de 5 000 à 7 500 euros. L’installation du chauffage électrique est le plus abordable, il suffit de compter entre 1 000 et 3 500 euros.

//

Poser une question ou réagir à cet article