Quand rénover la chambre des enfants ?

aymen 11/01/2019

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles Cette page n'a pas encore été notée, soyez le premier à la noter.
Loading...

Estimez gratuitement vos travaux en ligne
Vous recevrez immédiatement une estimation exacte du coût de vos travaux ainsi que des exemples de devis.


Dans une nouvelle maison, les pièces évoluent souvent peu. Lors de l’arrivée, les nouveaux habitants font les changements nécessaires pour obtenir la décoration souhaitée, puis la laisse ainsi pendant des années. Des évolutions ou des réparations interviennent parfois, mais cela reste rare.

Il y a une exception à la règle : la chambre des enfants. La croissance d’un enfant et ses besoins changeant, des rénovations sont obligatoires. Souvent, on observe quatre phases différentes dans la vie de cette pièce.

La chambre du bébé : favorisez son sommeil et son éveil

Dans une chambre de bébé, l’élément central est le berceau. Le principal objectif de la pièce est de créer un environnement propice au sommeil du bébé qui en a tant besoin pour sa croissance, mais aussi pour son bien-être psychologique.

Vous devez ainsi éviter qu’il ait la sensation d’être oppressé en choisissant des couleurs claires et en ayant que des mobiliers simples et peu imposants.

Pour plus de praticité, prévoyez quelques rangements pour ses vêtements et ses jouets d’éveil. Un petit parc est une bonne idée si la pièce est d’une grande superficie.

La chambre d’un jeune enfant : développez sa créativité

Souvent, la rénovation s’annonce avec le changement de lit. L’enfant dort désormais dans un vrai lit. Dans une petite pièce, le lit-bureau, avec un bureau en haut et un lit au-dessus, économise de la place et se montre très pratique.

En effet, le bureau est loin d’être anodin dans les résultats scolaires d’un jeune. En ayant un lieu calme où il peut parfaire ses apprentissages, vous augmentez ses chances de réussite.

Faites-en sorte que la pièce ne ressemble pas uniquement à une salle de jeu.

Laissez-le accrocher les posters de ses idoles, choisir son papier peint à motifs ou des mobiliers secondaires comme la table de chevet ou son armoire pour ranger les vêtements.

En revanche, limitez les accessoires audio et vidéo pour vous assurer qu’il ne passe pas son temps à jouer et éviter qu’il ne se couche trop tard chaque soir.

 

La chambre de l’ado : acceptez sa liberté

Vers l’âge de 15 ans, votre enfant souhaite s’affirmer davantage et veut obtenir plus de liberté. Sa chambre peut refléter ce désir. Elle ne doit pas devenir un lieu où il fait ce qu’il veut, mais plutôt un endroit où il exprime ses passions.

Discutez avec lui des changements qu’il aimerait et voyez si cela est une bonne idée. Pensez toujours à son bien-être et à l’usage de la pièce. Ainsi, même s’il adore les jeux informatiques, la chambre ne peut devenir une ode au gaming toute la journée. En revanche, s’il adore la musique, il pourrait aménager une petite partie pour installer des instruments et vous pourriez accepter quelques arrangements acoustiques au niveau des murs.

Une chambre d’ado est rarement très bien rangée. Mettez des rangements fonctionnels et nombreux. Ainsi, plutôt qu’une grande et unique armoire, mettez des bacs sous le lit et des colonnes au niveau des murs.

La chambre d’ami : un lieu agréable au plus grand nombre

Votre enfant désormais trop grand pour vivre avec vous, il quitte le cocon et vous vous retrouvez avec une grande pièce non utilisée. Cela se termine souvent avec une chambre d’amis. Comme cet excellent article sur l’aménagement d’une chambre pour amis le conseille, jouez la carte de la sobriété et de la praticité.

Mettez moins de mobiliers et de touches personnelles pour que chacun s’y sente bien. Laissez des rangements vides, une lampe de chevet, un radio réveil, un miroir et tout autre accessoire utile et peu encombrant pour un invité.

//

Poser une question ou réagir à cet article