Pourquoi isoler ses combles perdus?

Nathalie-Silvin 17/01/2018

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles Cette page n'a pas encore été notée, soyez le premier à la noter.
Loading...

Estimez gratuitement vos travaux en ligne
Vous recevrez immédiatement une estimation exacte du coût de vos travaux ainsi que des exemples de devis.


La facture du chauffage représente un pourcentage important dans le budget des ménages. Elle peut être réduite par l’isolation les combles perdus qui atteignent 30% des déperditions de chaleur.

Les combles perdus

Les combles perdus sont des espaces difficilement accessibles, sous des toitures à faible pente. En été, ce lieu est exposé à la chaleur et en hiver au froid. On y accède généralement par une trappe de visite.

Les avantages de l’isolation des combles perdus

L’isolation des combles perdus empêche le passage du froid et du chaud et augmente le rendement énergétique de la maison, avec la possibilité de récupérer de 2 à 4°. La température ambiante est régulée, quel que soit la saison, en particulier dans les pièces situées sous les combles.

En plus d’une diminution de la facture de chauffage, l’isolation de l’habitation donne droit au crédit d’impôt, à un taux de TVA réduit, au PTZ -prêt à taux zéro- et d’autres subventions sous conditions de ressources.

Comment isoler les combles perdus ?

Dans le cas de combles perdus, seul le sol est isolé.

Selon l’arrêté du 3 mai 2007 en vigueur au mois de novembre, les performances énergétiques minimales des isolants thermiques, qui correspondent à celles de la laine à souffler (en vrac) ou en rouleaux, doivent être respectées en rénovation. Ces matériaux doivent aussi suivre les normes de résistance thermique des bâtiments neufs, établies par la réglementation thermique 2012, applicable depuis le 1er janvier 2013.

Le choix des matériaux et de la méthode dépend de l’espace et de l’accessibilité du lieu:

– Faute de place, l’épandage ou le soufflage mécanique sont utilisés pour la répartition des matériaux (ouate de cellulose, vermiculite ou laine de roche). La performance thermique est conséquente (R = 7 m2 K/W par couche). La pose est rapide, les ponts thermiques sont supprimés du fait que la surface est couverte uniformément.
La ouate de cellulose (composée de journaux) a des capacités thermiques 3 fois plus élevées que la laine minérale. Ecologique, elle résiste au feu, à la moisissure, aux rongeurs.

– Avec une hauteur de toiture suffisante pour le passage d’un homme et un nombre de découpes réduit, le poseur peut dérouler des rouleaux de laine de verre ou de roche entre les solives ou sur le plancher. Leur performance thermique est élevée. Ce sont également des isolants phoniques, étanches à l’air et résistants au feu.

En conclusion, avec la perspective du réchauffement climatique dû aux gaz à effet de serre, de la diminution des ressources naturelles et de la hausse du coût de la vie, l’isolation thermique est devenue nécessaire. Elle permet de réduire sa consommation énergétique en même temps que ses factures mais aussi de préserver notre planète.

A noter que, pour bénéficier des aides fiscales, les travaux doivent être réalisés par un spécialiste de l’isolation des combles, par exemple un artisan ou une entreprise d’isolation agréé RGE. Vous pouvez bien entendu profiter d’aides financières dans le cadre de la transition énergétiques, encore plus d’actualité ces derniers temps. Il existe même des programmes de subvention pour les plus défavorisés avec des aides pour l’isolation des combles à 1 euro symbolique.

//

Poser une question ou réagir à cet article