Poêle à bois ou poêle à pétrole, que choisir ?

RemyT 19/11/2017

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles Cette page a été notée 1 fois avec une moyenne de 5,00 sur 5. Vous pouvez vous aussi la noter.
Loading...

Estimez gratuitement vos travaux en ligne
Vous recevrez immédiatement une estimation exacte du coût de vos travaux ainsi que des exemples de devis.


Le chauffage collectif n’a pas été encore mis en route, votre salle de bain gagnerait à être un peu plus chauffée, ou peut être possédez vous une maison de campagne que vous vous contentez de chauffer lorsque vous vous y rendez ?

Autant de bonnes raisons pour faire l’acquisition d’un chauffage d’appoint. Mais attention, l’offre est très diversifiée et tous les appareils sur le marché ne se valent pas. Alors, suivez le guide, il saura vous conseiller en fonction de vos besoins.

D’un point de vue décoration, coachdeco.fr souligne que le poêle à bois n’a pas son pareil. A l’image d’une cheminée, ses flammes ajoute une note chaleureuse à l’ambiance déco de la pièce.

Zoom sur le poêle à bois

Le poêle à bois est un système de chauffage qui existe depuis fort longtemps, mais il n’a pas pris une ride ! En effet, parce qu’il mêle efficacité et économie, il fera votre bonheur durant ces longues journées d’hiver ! Voyons ce chauffage plus en détail…

Avantages

Le bois est une ressource renouvelable et ce n’est pas ce qui coûte le plus cher ! Le prix du bois est relativement stable, contrairement au pétrole. La facture de chauffage sera très allégée et ne vous donnera pas de mauvaises surprises. Les pôeles récents sont équipés de systèmes qui limitent la pollution et la fumée.

Inconvénients

Le pôele à bois prend beaucoup de place. Et qui dit poêle à bois dit évidemment bûches qu’il vous faudra entreposer et qui risque de salir votre intérieur. L’apparition d’insectes dans le bois est fort probable, ce qui vous oblige à vous munir de granules de bois pour éviter d’être envahi ! La surface extérieure du poêle devient rapidement très brulante : à ne pas mettre à la portée des enfants. De plus, il y a un risque non négligeable d’incendie s’il est mal installé.

Conseils d’installation

Pour choisir son emplacement, assurez-vous que le matériel soit à bonne distance de vos éléments d’intérieur (mur, tapisseries, plancher, portes et autres objets combustibles) afin d’éviter tous risques d’incendie. Concernant le plancher, il vous sera peut-être nécessaire de placer une couche de protection (feuille de métal) pour le séparer de votre poêle.

Zoom sur le poêle à pétrole

Alimentés par un réservoir de 3 à 7 litres, il en existe de trois sortes : à mèche ou à simple combustion, à laminaire ou encore électroniques.

Les deux premiers fonctionnent à piles, les modèles électroniques se branchent sur le secteur et sont équipés d’un thermostat. La recharge se fait à l’aide de pompes à pétrole, manuelles ou électriques.

Avantages

• Autonomes pour les modèles à mèche, ou à simple combustion et à laminaire,
• Economiques.

Inconvénients

• Risque d’intoxication au monoxyde de carbone dans le cas d’un usage sur une longue durée, notamment si le pétrole utilisé est non conforme à l’appareil. C’est ce qui arrive parfois dans des foyers en situations précaires,
• Odeur désagréable.

Conseils

Vérifiez si les sécurités suivantes sont présentes :

• La sécurité Co : elle permet de détecter le taux de monoxyde de carbone dans l’air,
• L’anti basculement : il coupe la combustion si le poêle est renversé,
• La sécurité enfant : elle empêche tout ordre de marche intempestif,
• La sécurité parois froides : elle évite de se brûler sur la tôle du poêle.

//

Poser une question ou réagir à cet article