Lutter contre la pollution des eaux

Amrani 10/09/2017

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles Cette page n'a pas encore été notée, soyez le premier à la noter.
Loading...

Estimez gratuitement vos travaux en ligne
Vous recevrez immédiatement une estimation exacte du coût de vos travaux ainsi que des exemples de devis.


Le développement des activités humaines entraîne une augmentation du taux de rejets polluants. Grâce à son pouvoir épurateur, la nature peut dépolluer ces eaux mais le seuil qu’elle peut traiter est largement dépassé. Pour cela il faut aider la nature en créant des stations d’épuration afin de préserver nos ressources en eaux qui ne sont pas inépuisables.

Épuration des eaux usées

Pour épurer les eaux usées provenant des activités humaines domestiques, industrielles et agricoles, les acteurs impliqués dans le traitement des eaux usées recourent à différentes méthodes et technologies modernes.

Les eaux usées avec les eaux pluviales arrivent aux canalisations d’égout pour rejoindre finalement les stations d’épuration où elles vont suivre un circuit bien défini. Le traitement des eaux usées dans les stations d’épuration débute par une étape de prétraitement. Dans cette première étape, les éléments grossiers qui sont susceptibles de gêner le fonctionnement des ouvrages vont être retirés.

Cette étape fait appel à des procédés mécaniques comme des grilles et des tamis. Cette étape se poursuit par l’élimination des particules denses (sables) et des particules flottantes (graisses) par des des sableurs et des dégraisseurs.

L’élimination des matières en suspension est faite par décantation gravitaire alors que les matières solubles sont éliminées par un processus biologique qui fait intervenir des bactéries aérobies cultivées dans un milieu constamment remué afin de fournir l’oxygènenécessaire à la survie des microorganismes.

Les deux derniers traitements consistent à faire la désinfection et la déphosphatation de l’eau ainsi que le traitement des boues. Dans des agglomérations où les stations d’épuration sont proches des habitants, une autre étape de désolidarisation est nécessaire afin d’éliminer les mauvaises odeurs dégagées.

Changer notre comportement : moins polluer

Le travail effectué au sein des stations d’épuration est énorme et indispensable pour préserver notre environnement et garantir la continuité de nos écosystèmes et pour que les chaines trophiques restent équilibrées.

En revanche, notre conscience et notre responsabilité en tant qu’êtres humains est importante. Moins polluer en amont permet de réduire les couts imputables à la dépollution des eaux usées et permet aux stations d’épurations de produire des eaux traitées de qualité sans débordement de l’eau usée des collecteurs directement vers les rivières.

Cela est possible en adoptant dans notre vie quotidienne des gestes plus respectueux de l’environnement notamment en utilisant des détergents en faibles quantité, en privilégiant l’agriculture biologique et en pas jeter les produits toxiques ou les déchets non biodégradables dans les toilettes.

//

Poser une question ou réagir à cet article