Les différentes règles qui régissent les interventions sur toiture

Nathalie-Silvin 20/12/2018

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles Cette page n'a pas encore été notée, soyez le premier à la noter.
Loading...

Estimez gratuitement vos travaux en ligne
Vous recevrez immédiatement une estimation exacte du coût de vos travaux ainsi que des exemples de devis.


La toiture est l’un des éléments les plus indispensables d’une maison. Peu importe la manière de le regarder, un toit nous est essentiel, et cela pour beaucoup de raison. Si on doit prendre que quelques exemples, elle est primordiale pour notre confort de vie, mais surtout pour notre sécurité. Comme vous le constatez, elle effectue des fonctions très importantes et c’est pour cela que la prise en charge, ainsi que la construction d’une toiture sont soumises à diverse et variée règles. Ces règles sont les garants de la qualité de la structure et se soit par conséquent d’être respecté scrupuleusement. Mais quelles sont exactement ces règles imposées pour le domaine de couverture ?

Règle avant les travaux

Avant même le début des interventions, sachez que des règles nous sont déjà imposées par la loi. Cette règle que l’on nous réclame est le dépôt d’une déclaration préalable de travaux à la mairie, plus précisément, au service d’urbanisme de votre ville. Cela est nécessaire afin d’avoir l’aval des autorités pour les travaux que l’on souhaite réaliser. Différents du permis de construire dans sa démarche, la déclaration de travaux a pourtant la même valeur et la même caractéristique que ce dernier, car aucun travail ne peut être effectué sans elle. Document administratif, elle est ce qui va permettre à votre ville de vérifier la conformité du résultat final de vos travaux par rapport au PLU de la ville ou Plan Local d’Urbanisme. Si vous commencez des travaux sans dépôt d’une lettre de déclaration ou sans avoir eu l’autorisation de la mairie, de lourdes sanctions peuvent s’abattre sur vous. Vaut mieux donc éviter de faire cela et de se conformer aux règles en vigueur

Règles pendant les travaux

Après avoir obtenu l’aval des autorités compétentes pour les travaux de toiture, on peut passer à la réalisation des interventions. Cependant, sachez que d’innombrables règles régissent les travaux de toiture qui sont la suivante :

La sécurisation du lieu
d’intervention.

Intervention se passant en totalité en hauteur, le professionnel tel que ce
couvreur dans le 46

doit sécuriser le chantier et cela par le dépôt de signalisation de travaux en
cours par exemple, ou encore l’utilisation d’échelle de toit et autres.

Le port des EPI. Les EPI ou équipement de
protection individuel sont, comme leur nom indique, des accoutrements que les
couvreurs doivent se munir sur un chantier pour leur protection contre les
chutes qui peuvent être mortelles par exemple.

Le respect des DTU. Cette dernière règle est très
importante si on souhaite disposer de toiture de qualité. En effet, le DTU ou document technique unifié est un
ensemble de documents dans laquelle sont mentionnées les spécificités
techniques de chaque matériau de couverture et de chaque type de travaux de
toiture. Les DTU sont de plusieurs types et visent chacun à offrir à tout un
chacun des toitures qui les protègent de tous les éléments extérieurs néfastes.
Une autre preuve de l’importance du DTU, le non-respect de ce dernier peut être
utilisé pour invalider vos différents contrats d’assurance en matière de
toiture et d’habitation

Règle après les travaux

Preuve que le domaine de la couverture et de la toiture est l’une des activités les plus réglementées, même après les travaux, des normes existent encore et doivent être suivies. Ainsi, après que vous ayez pris possession du chantier après livraison de cette dernière par les couvreurs professionnels, vous devez passer auprès du service d’urbanisme de votre ville afin de déposer une lettre de déclaration de fin des travaux. La lettre s’appelle une déclaration d’achèvement des travaux et elle va permettre aux autorités de vérifier une fois encore, la conformité des travaux faits à celle que l’on a inscrite dans la lettre de déclaration de travaux. Si tout est en ordre, la mairie délivre ce que l’on appelle certificat de conformité.

//

Poser une question ou réagir à cet article