Les 4 erreurs de la bricoleuse du dimanche

Amrani 19/12/2016

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles Cette page a été notée 2 fois avec une moyenne de 4,50 sur 5. Vous pouvez vous aussi la noter.
Loading...

Estimez gratuitement vos travaux en ligne
Vous recevrez immédiatement une estimation exacte du coût de vos travaux ainsi que des exemples de devis.


Qu’on se le dise, le bricolage n’est plus seulement une affaire d’hommes. Que l’on soit célibataire ou en couple, aujourd’hui on veut toute pouvoir se débrouiller seule. Accrocher un cadre, peindre une chaise, poser du papier peint, mettre du parquet, si vous avez la bonne méthode, vous pourrez presque tout faire seule ! Suivez nos conseils pour devenir une pro du bricolage et éviter les erreurs imparables !

Erreur n°1 : Ne pas regarder de Tutos ou de MOOCS

On ne s’improvise pas Bricoleuse du jour au lendemain lorsque l’on est débutante, le risque est de se lancer vite, trop vite…Chaque année, 300 000 personnes, se retrouvent aux urgences alors qu’elles étaient entrain de bricoler : refaire le sol de la cuisine, remplacer une pièce de bois, modifier le réseau électrique, il suffit souvent d’un rien !

Avant de vous lancer, pensez donc à vous former afin de maitriser les basiques et surtout connaître les règles élémentaires de sécurité.

Plusieurs options s’offrent à vous :

  • Les tutoriels qui permettent de consulter des dossiers complets sur des thématiques bien précises. Le site Bricoleur Pro regorge de Tutos où vous pourrez apprendre à nettoyer les joints de carrelage d’une salle de bain, régler une porte d’entrée qui ferme mal, nettoyer une vitre insert de cheminée mais aussi découvrir les trucs et astuces pour économiser l’eau à la maison ou éviter le grincement d’un vieux parquet.
  • Les MOOCS (Massive Open Online Courses ou cours Massif en ligne).

Le site Best Of MOOCS propose des vidéos qualitatives sur le fonctionnement d’une serrure, les nœuds, le changement d’une douille ou encore sur la fabrication des queues d’aronde avec des outils à main.

Attention à ne pas se contenter de cela. Les tutoriels et MOOCS manquent sérieusement d’interactivité et ne permettent pas toujours de progresser en pratique. Pensez donc à compléter votre formation avec un cours particulier ou collectif.

Erreur n°2 : Ne pas prendre de cours particulier

Pratiquez avec un Expert (autre que votre mari) ! Le meilleur moyen de se former reste encore les cours particuliers ou collectif où vous pourrez poser toutes vos questions, mais aussi faire des travaux pratique, sous le regard avisé d’un expert.
Sur le site kokoroe.fr vous pourrez trouver des cours de bricolage particuliers ou collectifs avec des professionnels ou particuliers passionnés, sélectionnés en amont et validés par la communauté. Vous choisirez le lieu, le prix, la durée, mais aussi le tarif de votre cours…et tout ça en un seul clic ! Les prix sont peu élevés (entre 15 euros et 45 euros de l’heure). Vous avez également la possibilité de prendre un cours en ligne, par Skype par exemple.

Erreur n°3 : Ne pas faire appel à un professionnel pour des travaux lourds

Bricoler c’est bien, se lancer aussi ! Mais attention, car certains travaux nécessitent l’expertise d’un professionnel ou l’utilisation d’outils bien spécifique. De manière générale, les travaux de pose : peinture, pose d’un revêtement mural ou au sol (papier peint, moquette) peuvent se faire sans l’aide d’un professionnel.

En revanche, les travaux de plomberie, le changement d’une fenêtre ou d’une porte, pour la pose d’une salle de bain ou d’une cuisine aménagée, les ravalements en façade et les travaux de toiture requièrent l’aide d’un professionnel. Pensez toujours long terme : le risque est de devoir tout refaire ou tout réparer si vous vous lancez seule.

Erreur n°4 : Ne pas avoir les bons outils

Une mauvaise ouvrière a toujours de mauvais outil ! Votre matériel doit être en parfait état de fonctionnement surtout pour les tronçonneuses, les machines à bois susceptibles de provoquer d’importants dommages. Attention également aux chutes : des escabeaux mal fixés ou une échelle branlante peut être fatale ! Pensez à mettre un harnais dès que vous travaillez en hauteur.

Les électrocutions sont également fréquentes en cas de travaux sur des appareils électriques. N’oubliez pas de débrancher les appareils électriques avant toute intervention et à les éloigner des points d’eau. Enfin et surtout, le manque de protection peut entrainer nombre de dégâts : gants, lunettes, vêtements manche longue. Si cela peut paraître contraignant au début, il ne faut pas négliger ces quelques basique.

//

Poser une question ou réagir à cet article