Comment choisir le bon adhésif ?

Arnaud 04/12/2017

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles Cette page a été notée 1 fois avec une moyenne de 5,00 sur 5. Vous pouvez vous aussi la noter.
Loading...

Estimez gratuitement vos travaux en ligne
Vous recevrez immédiatement une estimation exacte du coût de vos travaux ainsi que des exemples de devis.


L’adhésif est un matériau de plus en plus utile. En tant que particulier, on le trouve sous la forme de ruban, de colle ou encore de rouleaux. Cependant, tous les types d’adhésif n’ont pas la même utilisation. Explications.

Le ruban adhésif

Couramment connu pour servir à fermer des cartons, le ruban adhésif est pourtant utile dans d’autres cas qu’il faut connaître avant de l’acheter. Mis à part la fonction d’emballage, le ruban adhésif peut être double face et simplifier ainsi la pose de moquette. Il peut aussi être isolant pour du gainage de fils électriques ou faciliter les travaux de peinture en délimitant la zone à peindre.

Et même si l’on sait déjà quel type de ruban est adapté à l’emballage de cartons par exemple, il faut aussi prendre en compte le poids à soulever, la température de stockage (certaines colles nécessitent une température ambiante pour bien adhérer), le type de carton (la colle va-t-elle bien adhérer ?), etc.

Le saviez-vous ?

Chez les industriels, le ruban adhésif est aussi d’usage. Dans l’industrie électronique par exemple, le ruban adhésif est employé dans la fabrication de smartphones. Un smartphone contient environ 45 bandes de ruban adhésif dans plusieurs optiques : non seulement ces solutions adhésives permettent de fixer les composants à l’intérieur de l’appareil, mais elles amortissent aussi les chocs, contrôlent la lumière et maintiennent les différentes couches de l’écran. Ces solutions sont également présentes dans les ordinateurs portables, objets connectés, tablettes, téléviseurs, systèmes de navigation automobiles…

Les colles

Tout bricoleur quelque peu averti ne peut se passer de colle. Mais attention : il existe trois types de colles principaux qu’il vaut mieux ne pas confondre !

Les colles acryliques

Elles sont utilisées pour les travaux d’intérieur et d’agencement, comme le collage de plinthes ou de moulures. Les colles acryliques ont l’avantage d’être multi-supports et multi-surfaces, tant que ce n’est pas à l’extérieur. Le maintien est immédiat et, après séchage, il est possible de peindre par-dessus. Assurez-vous de bien nettoyer la surface avant d’appliquer la colle.

Les colles polymères

Extrêmement polyvalentes, les colles polymères sont utilisées aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur. Résistantes à l’humidité, elles peuvent être peintes après séchage. Seul point négatif : elles sont légèrement plus chères que les colles acryliques.

Les colles néoprènes

Les colles néoprènes sont adaptées aux petites surfaces et à presque tous les matériaux. Mais malgré leur collage instantané qui peut se révéler pratique, ces colles sont sensibles à l’humidité et au froid. Le plus gros inconvénient par rapport aux autres colles est qu’elles sont à la fois polluantes et irritantes, et qu’elles dégagent une forte odeur.

Retirer de la colle

Appliquer toute sorte de colles, c’est bien, mais parfois, il faut aussi les décoller ! Ce genre d’opération est nécessaire, par exemple, lorsque l’on décolle de la moquette. Il faut alors retirer les résidus de colle pour obtenir une surface impeccable.

Pour les petites pièces, on pourra prendre un grattoir ou une spatule en fer. Pour les plus grandes, on sera tenté de recourir au décapeur thermique afin de ramollir la colle et de la retirer plus facilement : seulement, les vapeurs dégagées par le mélange de la colle et du solvant sont nocives. Si l’on opte pour cette solution, il faut absolument porter un masque, ventiler la pièce et ne plus y rentrer le temps que les vapeurs s’évacuent.

N’hésitez pas à vous rendre dans un magasin de bricolage pour être conseillé sur les nettoyants et décapants qu’il est possible d’utiliser dans votre cas.

//

Poser une question ou réagir à cet article