4 erreurs courantes de sur les travaux de charpente que vous devez éviter

Nathalie-Silvin 29/03/2021

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles Cette page n'a pas encore été notée, soyez le premier à la noter.
Loading...

Estimez gratuitement vos travaux en ligne
Vous recevrez immédiatement une estimation exacte du coût de vos travaux ainsi que des exemples de devis.


En ce qui concerne le travail du bois, l’ensemble du processus est un long voyage durant lequel vous apprenez constamment. Vous allez faire des erreurs courantes en cours de route. L’important est que vous appreniez de ces erreurs au fur et à mesure que vous développez vos compétences en menuiserie.

Cet article va couvrir les mauvaises pratiques que l’on adopte souvent lors des travaux de charpente. De cette façon, vous pourrez éviter de faire ces mêmes erreurs lorsque vous travaillerez le bois.

1.    Ne pas avoir un niveau à bulle à portée de main

Cela peut sembler évident, mais vous serez surpris par les petits détails que certains d’entre nous peuvent négliger au début des travaux. Avoir un niveau à bulle à portée de main à tout moment peut réduire considérablement le temps nécessaire pour effectuer une tâche de manière drastique. Plus important encore, cela vous évite de commettre des erreurs embarrassantes et frustrantes.

Avoir un niveau à bulle toujours disponible vous empêchera d’avoir un produit fini bancal qui non seulement semble ridicule, mais met également tout ce qui est placé dessus en grave danger imminent.

2.    Utiliser une mauvaise lame ou une lame émoussée

Une erreur courante dans le travail du bois consiste à utiliser la mauvaise lame pour une tâche spécifique ou à utiliser une lame terne et qui n’est plus efficace. Que vous travailliez avec une scie circulaire sur table ou une scie à onglet, vous devez toujours examiner votre lame pour détecter l’usure avant de commencer chaque projet de charpente.

Une lame à dents fines conçue pour couper du métal ou du plastique entraînera des coupes laides avec des tonnes de déchirures si vous l’utilisez sur du bois. Pour certains projets comme la pose d’une nouvelle charpente, faire appel à un expert comme cet artisan couvreur charpentier dans la Manche est recommandé. En effet, un savoir-faire et un équipement spécifiques sont nécessaires pour mener à bien ce type de projet.

3.    Forcer les chevilles carrées dans les trous ronds

En tant que débutant, il y a de fortes chances que vous rencontreriez de nombreux cas où vous n’avez pas tout à fait le bon outil pour effectuer un travail. Ainsi, vous seriez tenté d’improviser et de forcer certaines tâches à l’aide des outils qui vous sont disponibles actuellement.

La clé ici est de savoir quand vous pouvez vous en sortir en concoctant une nouvelle solution, et quand vous devez absolument faire l’achat d’un outil spécialisé. De plus, avec autant de magasins proposant des programmes de location d’outils gratuits ou peu coûteux, il n’ya aucune raison de compromettre votre travail avec les mauvais outils.

4.    Ne pas respecter le bois

Le bois est un matériau vivant et respirant. Il se dilate, se contracte, se déforme ou s’incline en fonction de la température et de la teneur en humidité de l’environnement qui l’entoure. Ne pas le respecter est l’une des erreurs les plus courantes commises par les débutants, et c’est l’une des plus faciles à éviter.

En plus d’utiliser des entretoises pour permettre au bois de bouger, il est également important que vous lui donniez le temps de s’adapter à son nouvel environnement avant de commencer votre projet. Envisagez d’investir dans un humidimètre pour avoir une meilleure idée du niveau d’humidité à l’intérieur de votre matériau.

//

Poser une question ou réagir à cet article