Rénovation d’appartement : ce qui change en 2018

RemyT 04/07/2018

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles Cette page n'a pas encore été notée, soyez le premier à la noter.
Loading...

Estimez gratuitement vos travaux en ligne
Vous recevrez immédiatement une estimation exacte du coût de vos travaux ainsi que des exemples de devis.


La diminution de la consommation énergétique est devenue un enjeu majeur en France. Pour cette raison, l’État propose de plus en plus d’aides financières à toutes les personnes qui souhaitent rendre leur logement moins énergivore. Faire appel à une entreprise de rénovation énergétique n’a donc jamais été aussi abordable. Découvrez les nouveaux dispositifs de 2018.

Entreprise de rénovation énergétique et CITE, ce qui change en 2018

Le CITE, c’est le crédit d’impôt pour la transition écologique. Ce dispositif a été mis en place en 2017 dans le but de financer 30% du montant des travaux réalisés par l’entreprise de rénovation énergétique, comme renovation-MLCG et tant d’autres. Alors que l’année précédente, cette aide financière concernait le remplacement des fenêtres, portes et volets pour des accessoires disposant d’une meilleure capacité d’isolation, cette année, le CITE se concentre principalement sur la chaleur renouvelable.

Les travaux de rénovation appartement, ou de rénovation maison visant à remplacer des fenêtres simple vitrage pourront cependant être financés à hauteur de 15% jusqu’au 30 juin 2018. Il en va de même pour l’installation de chaudières à très hautes performances énergétiques, et ce que vous viviez à Paris, Boulogne Billancourt ou dans tout l’hexagone.

Le chèque énergie étendu à toute la France

Le chèque énergie a été testé en 2017 dans plusieurs départements français. Cette année, il sera proposé dans toute la France, et notamment aux foyers disposant d’un revenu fiscal de référence inférieur à 7 700 euros. Il permettra de financer une entreprise de rénovation, pour un montant se situant entre 48 et 227 euros, selon les besoins des ménages. Le montant de cette aide financière est calculé en fonction du nombre de personnes qui composent le foyer, ainsi que des revenus.

Le site http://www.immoz.info/ vous en dit un peu plus, concernant ce chèque pour la rénovation maison et la rénovation appartement.

Le programme Habiter Mieux

Ce dispositif a été créé à l’initiative de l’Agence nationale de l’habitat en 2018 et concerne les propriétaires aux revenus faibles. L’Anah sera en mesure de financer 50% des travaux dans une limite de 10 000 euros. Une prime de 10% pourra également être versée aux propriétaires, en respectant un plafond de 2 000 euros. C’est le cas, si les propriétaires appartiennent à la catégorie des ressources très modestes. Pour les foyers à ressources modestes, le financement représente 35% du montant total des travaux, la prime s’élevant quant à elle à 1 600 euros, et ce pour les ménages de Boulogne Billancourt, de Paris et de province.

Le programme Habiter Mieux permettra de financer trois types de travaux d’une entreprise de rénovation. Il s’agit du remplacement du système de chauffage pour un appareil moins énergivore, de l’isolation des combles et des murs.

Pour pouvoir bénéficier de cette aide à la transition énergétique, il est cependant nécessaire de faire appel à des professionnels RGE (reconnus garants de l’environnement). Cliquez ici pour en savoir un peu plus concernant ce programme, permettant de financer l’intervention d’une entreprise de rénovation.

La création du dispositif Certificats d’économie d’énergie

Ce dispositif existait déjà en 2017. Cette année, il apportera une aide supplémentaire aux ménages modestes qui souhaitent changer leur chaudière au fioul pour un équipement plus performant et utilisant les énergies renouvelables. Cette aide, qui permettra de faire appel plus facilement à une entreprise de rénovation sprécialisée dans le chauffage, s’étend jusqu’en 2020.

Le remplacement d’une chaudière au fioul par une chaudière biomasse, une pompe à chaleur, un système solaire combiné ou une pompe à chaleur hybride donnera lieu à une aide de 3 000 euros pour les foyers à revenus très modestes, et de 2 000 euros pour les foyers modestes.

Comparer gratuitement des devis pour vos travaux

//

Poser une question ou réagir à cet article