Professionnels du bâtiment : devenez RGE

Amrani 14/03/2017

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles Cette page a été notée 1 fois avec une moyenne de 5,00 sur 5. Vous pouvez vous aussi la noter.
Loading...

Estimez gratuitement vos travaux en ligne
Vous recevrez immédiatement une estimation exacte du coût de vos travaux ainsi que des exemples de devis.


eco-ren-rgePlusieurs organismes certificateurs permettent aux entrepreneurs et maîtres d’œuvre d’obtenir la mention RGE et ainsi obtenir de nouveaux marchés d’éco-rénovation et BBC. Une fois la qualification ou certification obtenue, un contrôle de réalisation sera effectué sur un chantier dans un délai de 2 ans.

Pas de temps à perdre donc car le référencement est assez long pour enfin apparaitre sur le site public renovation-info-service.gouv.fr destinés aux particuliers à la recherche d’entrepreneurs offrant garanties, compétences et avantages financiers.

Cette mention et la charte ‘RGE Travaux’ ont été mises en place en novembre 2011, dont voici l’introduction : « Dans le cadre du Grenelle Environnement, des objectifs ambitieux ont été fixés au secteur du bâtiment en matière de réduction des consommations d’énergie et d’émissions de gaz à effet de serre. D’importants dispositifs publics ont été mis en place pour soutenir cette démarche (crédit d’impôt développement durable, éco-prêt à taux zéro, PTZ+, certificats d’économies d’énergie, etc…). Une condition de réussite décisive reste à remplir : l’identification par les clients de la compétence des entreprises réalisant des travaux concourant à améliorer la performance énergétique des bâtiments. »

La démarche : 

Choisir l’organisme (Qualibat, Qualifelec, Capeb…), lui-même contrôlé par le Comité français d’accréditation (COFRAC),

Se former sur les énergies renouvelables (FeeBat : Formation aux économies d’énergie dans le bâtiment),

Ensuite, il faut constituer le dossier et obtenir la qualification,

Un contrôle de réalisation sera effectué dans les 2 ans, puis l’entreprise est référencée auprès des particuliers sur les sites du ministère et des certificateurs.

Tous les renseignements sur le site de l’ADEME:
(http://www.ademe.fr/servlet/KBaseShow?catid=25631).

//

Poser une question ou réagir à cet article