Les impératifs pour parler de maison passive en 2017

Brigitte 29/09/2023 Travaux extérieur

: trouvez des

Demandez des devis aux de votre région pour .

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles Cette page n'a pas encore été notée, soyez le premier à la noter.
Loading...

Économiser l’énergie devient un impératif depuis quelques années. Consommer consciencieusement, c’est aujourd’hui l’objectif. Pour y arriver, la nouvelle construction mise davantage sur le concept de maison passive. Ayant vu le jour en Allemagne sous l’impulsion du Dr Wolfgang Feist au début des années 90, la maison passive convainc peu à peu. On pense que d’ici 2020, elle deviendra la norme pour tout habitat. Mais qu’est réellement une maison passive et quand peut-on parler d’un habitat passif ? Découvrez les critères d’une maison dite passive.

La consommation énergétique : au centre du concept

Le concept repose sur la réduction au minimum de la consommation énergétique d’une maison. Celle-ci passe par l’optimisation des matériaux utilisés, l’optimisation de l’exposition ainsi que la récupération de l’énergie dissipée pour la retransformer. Il est possible en effet de réduire les besoins en chauffage à seulement 15 kWh/m2/an. Le besoin total d’une maison passive atteint rarement les 50kWh/m2/an. Si votre maison répond à ces critères généraux, on pourra parler de maison passive. C’est la maison basse consommation par excellence.

L’isolation contre le gaspillage énergétique

Savez-vous que plus de 70 % de la chaleur s’échappe par vos fenêtres et vos toits ? Pour réduire au minimum la sollicitation de votre chaudière, l’isolation doit être améliorée. L’installation de fenêtre double vitrage peut vous faire gagner à elle seule jusqu’à 20 %. L’isolation du toit améliore le rendement du chauffage d’environ 25 %. Il en est de même pour le sol. Au final, ce ne sont pas moins de 60 % d’énergie que vous économisez en décidant d’améliorer votre isolation.

L’exposition pour réduire la dépense énergétique de 30 %

La construction maison moderne fait appel à la technique de l’exposition naturelle pour améliorer le confort, tout en réduisant vos factures de fin de mois. L’orientation parfaite pour une maison passive est l’axe nord-sud. Votre maison profitera en permanence de la chaleur apportée par le soleil. Le chauffage ne sera sollicité que très peu, notamment pendant la nuit. Combinée à l’isolation, l’exposition va rendre votre maison quasiment autonome.

Le système de récupération de chaleur l’autonomie énergétique

Votre seule présence dans la maison crée de la chaleur. Celle-ci et celle délivrée par le chauffage peuvent être récupérées pour être réutilisées afin de réguler constamment la température interne. L’installation d’un ventilateur récupérateur de chaleur réduit le gaspillage de 85 %. De plus, le ventilateur joue également le rôle de purificateur d’air, grâce notamment à son système de filtration. Elle vous servira autant en été qu’en hiver.

Une refonte structurelle contre les ponts thermiques

Les poteaux empêchent la chaleur d’atteindre toutes vos pièces. Ils avalent en quelque sorte le flux de chaleur, ce qui accroit le travail du chauffage. En supprimant ces ponts thermiques, vous améliorerez à coup sûr l’ambiance chez vous. La chaleur va se déplacer de façon plus homogène. Au lieu d’utiliser des murs épais, il est plus conseillé d’utiliser du bois, conducteur naturel de chaleur.

La maison passive est une maison presque autonome. Presque puisqu’il est tout de même question de réduire vos consommations et non de les supprimer totalement. Ces investissements ont leur coût. Néanmoins, le bénéfice à long terme fait basculer la balance en leur faveur. Ceux qui ont adopté cette forme de construction moderne affirment que leurs factures ont toute baissé, jusqu’à évoquer 80 % d’économies lorsque tous les critères sont respectés à la lettre. Rappelons qu’il s’agit l’isolation adéquate, mur, toit, fenêtre et sol. Ce sont aussi l’orientation de la maison et l’installation du système VRC. Vous pouvez obtenir le devis d’une entreprise construction individuelle pour connaitre le tarif de la construction de la maison moderne, écologique et économique.

//

A propos du rédacteur

Avatar photo

Brigitte est celle qui anime notre équipe de rédacteurs. Forte d'une carrière de conductrice de travaux, elle maitrise aujourd'hui tous les aspects du bâtiment et vous propose des guides pertinents !

Poser une question ou réagir à cet article