Comment choisir son carrelage ?

Brigitte 25/10/2017

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles Cette page a été notée 1 fois avec une moyenne de 4,00 sur 5. Vous pouvez vous aussi la noter.
Loading...

Estimez gratuitement vos travaux en ligne
Vous recevrez immédiatement une estimation exacte du coût de vos travaux ainsi que des exemples de devis.


Le choix d’un carrelage ne s’improvise pas. Outre son esthétisme, vous devrez aussi vous assurer que le carrelage que vous choisissez est adapté à l’usage de la pièce où il sera posé. Résistance au passage, résistance aux rayures, norme de glissance, matériaux, prix, etc. Tous ses éléments sont essentiels pour que votre carrelage soit adapté à vos besoins.

Un carrelage résistant et durable

Le PEI ou indice de résistance au passage

Comment choisir son carrelageTirant son nom du Porcelaine Email Institue, le PEI est une norme européenne permettant de classer les différents carrelages en fonction de leur résistance aux allées et venues de chacun. Divisés en 4 classes, le PEI classe les carrelages pour signaler s’ils sont adaptés à un passage modéré (PEI 2, pour les chambres à coucher par exemple) à un passage intensif (PEI 5, pour les bureaux ou les magasins). Des pièces comme le salon, la cuisine ou la salle à manger devront par exemple recevoir un carrelage PEI 3 ou 4.

L’échelle MOHS ou indice de résistance aux rayures

C’est le minéralogiste Friedrich MOHs qui a inventé cette échelle en 1812 pour classer les minéraux selon leur dureté. De 1 à 4, la résistance est faible tandis qu’elle est correcte à bonne de 5 à 8. Enfin, les carrelages classés en 9 et 10 présentent une très bonne résistance. De ce fait, un carrelage posé dans une cuisine ou sur une terrasse devra être classé en 9 ou 10 pour une durabilité optimale.

Les normes ABC et R pour l’adhérence

Enfin, deux normes indiquent le degré de glissance des carrelages : la norme ABC si vous êtes pieds nus, la norme R lorsque vous êtes chaussés. Vous devrez donc choisir un carrelage avec une note de B à C pour des pièces potentiellement glissantes (salles de bains, cuisine, bords de piscine, etc.).

Les différents matériaux

De nombreux matériaux sont disponibles en matière de carrelage, chacun présentant des avantages et des inconvénients. Le grès cérame sera par exemple plus résistant que le grès émaillé. Le carrelage en terre cuite est idéal pour les maisons écologiques puisqu ’il est uniquement constitué de matériaux naturels. Néanmoins, il nécessite un entretien particulier contrairement au carrelage imitation parquet. Le carrelage imitation parquet semble d’ailleurs la meilleure solution : adapté à toutes les pièces, aspect très naturel, grand choix de textures et de couleurs, … Pour un carrelage de très bonne qualité, vous pouvez opter pour des carreaux de ciment, en pierre naturelle ou en granit : très esthétiques, ces carrelages sont cependant plus onéreux et proposent une moins grande variété de coloris. En revanche, ils sont très résistants et dureront longtemps.

Le budget

Vous pourrez trouver des carrelages de bonne qualité à partir de 20€ le m². Les prix peuvent aller jusqu’à plus de 100€ le m² pour des matériaux plus nobles. En moyenne, prévoyez un budget d’environ 35€ / m². Vous pouvez également faire appel à un professionnel : le site habitissimo vous met en relation avec des artisans qualifiés pour tous vos travaux.

//

Poser une question ou réagir à cet article